vente publique du 12 décembre 2017, 10.30 & 13.30 h.

Date Mardi 12 décembre 2017
Lieu Hôtel des ventes Horta
Horaire(s) de vente 10.30 h. à 12 h. (n° 1 - 176)
13.30 h. à 17.30 h. (n° 177 - 578)
Exposition Vendredi 8 décembre, 14 - 19 h.
Samedi 9 décembre, 10 - 19 h.
Dimanche 10 décembre, 10 - 19 h.

Manuscrits & Archives

  • N° 284 — (Belgique, Archivalia & Imprimerie) - Ens. 4 pièces - MANSION, Collard.- Quittance autographe pour la livraison de 2 volumes « qui traitte des vices et vertus des Rommains […] ou daussi bonne hystorie de ix grandes histoires à vignettes […] » au seigneur de Gazebecke « pour la somme et pris de vingt livres & gros monnaie de flandre […] ».
    Bruges, le 1er décembre 1480.

    Manuscrit en français sur parchemin avec double signature de Mansion.


    Rarissime document témoignant de l'activité de Collard Mansion (avant 1440 - après 1484), copiste, calligraphe, enlumineur, typographe et libraire à Bruges.
    JOINT : (1). Rédaction ms au sujet de Mansion, 19e siècle, in-4° de [8] ff.-- (2). Feuillet 32 extrait de l'édition incunable en néerlandais du "Fasciculus temporum" par Rolewinck (Utrecht, J. Veldener, 1480), pet. in-f°, rehaussé de couleurs, sous passe-partout.-- (3). Bois figurant une scène de cour découpé d'une édition incunable avec texte en néerlandais au verso.

    Est. : 250 / 300 €

    (Belgique, Archivalia & Imprimerie) - Ens. 4 pièces - MANSION, Collard.- Quittance autographe pour la livraison de 2 volumes « qui traitte des vices et vertus des Rommains […] ou daussi bonne hystorie de ix grandes histoires à vignettes […] » au seigneur de Gazebecke « pour la somme et pris de vingt livres & gros monnaie de flandre […] ».
    Bruges, le 1er décembre 1480.

    Est. : 250 / 300 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Manuscrit en français sur parchemin avec double signature de Mansion.

    Rarissime document témoignant de l'activité de Collard Mansion (avant 1440 - après 1484), copiste, calligraphe, enlumineur, typographe et libraire à Bruges. JOINT : (1). Rédaction ms au sujet de Mansion, 19e siècle, in-4° de [8] ff.-- (2). Feuillet 32 extrait de l'édition incunable en néerlandais du "Fasciculus temporum" par Rolewinck (Utrecht, J. Veldener, 1480), pet. in-f°, rehaussé de couleurs, sous passe-partout.-- (3). Bois figurant une scène de cour découpé d'une édition incunable avec texte en néerlandais au verso.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 285 — (Belgique, Archivalia) - CHARLES III de Habsbourg (Vienne 1685-1740).- Lettre autographe signée, en allemand, au comte Philippe Ludwig von Sinzendorff à propos d’un traité de paix dans le cadre de la Guerre de succession d’Espagne.
    Barcelone, 31 août 1711.

    1 1/2 p. gr. in-4°, signée "Carl", sur papier vergé cerné d'un filet noir, adresse au verso accompagnée du sceau armorié de Charles III en cire noire. Avec transcription, traduction et notes de Jean Jadot jointes.


    Lorsque son frère aîné l'empereur Joseph Ier meurt sans descendance masculine en 1711, Charles est élu empereur des Romains sous le nom de Charles VI, rassemblant ainsi l'empire de Charles V (possessions autrichiennes et espagnoles) et entraînant les crainte et rivalité des autres puissances européennes dans la Guerre de Succession d'Espagne. En 1714, il renonce au trône d'Espagne et à ses colonies mais garde les Pays-Bas espagnols (régence assurée par sa soeur Marie-Élisabeth), les royaumes de Naples, Sardaigne et Sicile qu'il échange peu après contre les duchés de Parme et Toscane (confiés à son gendre François de Lorraine) et édicte la Pragmatique Sanction qui permet à ses filles de lui succéder.
    Philipp Ludwig Wenzel von Sinzendorf, comte de Sinzendorf-Neuburg (1671-1742), ministre d'état autrichien, ambassadeur d'Autriche en France, joua un grand rôle politique sous Joseph Ier, puis sous Charles VI, et finit par remplacer le prince Eugène dans la haute direction des affaires.
    Dans la lettre, Charles annonce que Simon Carl von Poligny, Bourguignon, lui apporte un projet pour que la Franche-Comté soit annexée avec l'accord "die Seepotenzien und andere daran theilnehmende mächten" (des puissances maritimes et des autres puissances concernées). Bien qu'il soit encore trop tôt pour concrétiser ce projet, il tient à ce qu'il soit au courant ainsi qu'Eugène de Savoie et le comte de Trautmansdorff.
    Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Est. : 400 / 500 €

    (Belgique, Archivalia) - CHARLES III de Habsbourg (Vienne 1685-1740).- Lettre autographe signée, en allemand, au comte Philippe Ludwig von Sinzendorff à propos d’un traité de paix dans le cadre de la Guerre de succession d’Espagne.
    Barcelone, 31 août 1711.

    Est. : 400 / 500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    1 1/2 p. gr. in-4°, signée "Carl", sur papier vergé cerné d'un filet noir, adresse au verso accompagnée du sceau armorié de Charles III en cire noire. Avec transcription, traduction et notes de Jean Jadot jointes.

    Lorsque son frère aîné l'empereur Joseph Ier meurt sans descendance masculine en 1711, Charles est élu empereur des Romains sous le nom de Charles VI, rassemblant ainsi l'empire de Charles V (possessions autrichiennes et espagnoles) et entraînant les crainte et rivalité des autres puissances européennes dans la Guerre de Succession d'Espagne. En 1714, il renonce au trône d'Espagne et à ses colonies mais garde les Pays-Bas espagnols (régence assurée par sa soeur Marie-Élisabeth), les royaumes de Naples, Sardaigne et Sicile qu'il échange peu après contre les duchés de Parme et Toscane (confiés à son gendre François de Lorraine) et édicte la Pragmatique Sanction qui permet à ses filles de lui succéder. Philipp Ludwig Wenzel von Sinzendorf, comte de Sinzendorf-Neuburg (1671-1742), ministre d'état autrichien, ambassadeur d'Autriche en France, joua un grand rôle politique sous Joseph Ier, puis sous Charles VI, et finit par remplacer le prince Eugène dans la haute direction des affaires. Dans la lettre, Charles annonce que Simon Carl von Poligny, Bourguignon, lui apporte un projet pour que la Franche-Comté soit annexée avec l'accord "die Seepotenzien und andere daran theilnehmende mächten" (des puissances maritimes et des autres puissances concernées). Bien qu'il soit encore trop tôt pour concrétiser ce projet, il tient à ce qu'il soit au courant ainsi qu'Eugène de Savoie et le comte de Trautmansdorff. Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 286 — (Belgique, Archivalia) - Copie de la correspondance administrative d’un officier chargé de la liquidation des biens nationaux de l’abbaye de Villers.
    S.l., [ 1796-1799].

    2 registres pet. in-f° : 64, 84 ff., en français (ratures et biffures passim, rares taches; 1er vol. : restes de ff. découpés, sans doute éliminés pour réutiliser le registre, dernier cahier dérelié).

    Cartonnages de l'époque : demi-parchemin, dos lisses muets (très us., manques de papier sur les plats, restes de cordons de fermeture, coins émoussés).


    Débute le 5 thermidor an 4 (23-07-1796), avec l'installation au bureau de Genappe, chef-lieu de canton du département de la Dyle créé en 1795 après l'annexion de la Belgique par la France. Lettres, circulaires, avis adressés à des magistrats, fonctionnaires, gendarmes, prieur de l'abbaye, population, corps de métier (arpenteurs, ...), etc. Quelques commentaires en marge de la correspondance. L'abbaye de Villers-la-Ville, mise à sac par les Sans-culottes, fut confisquée comme bien national par la République. Les moines furent alors expulsés et le domaine vendu par lots.

    Est. : 400 / 500 €

    (Belgique, Archivalia) - Copie de la correspondance administrative d’un officier chargé de la liquidation des biens nationaux de l’abbaye de Villers.
    S.l., [ 1796-1799].

    Est. : 400 / 500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    2 registres pet. in-f° : 64, 84 ff., en français (ratures et biffures passim, rares taches; 1er vol. : restes de ff. découpés, sans doute éliminés pour réutiliser le registre, dernier cahier dérelié).

    Cartonnages de l'époque : demi-parchemin, dos lisses muets (très us., manques de papier sur les plats, restes de cordons de fermeture, coins émoussés).

    Débute le 5 thermidor an 4 (23-07-1796), avec l'installation au bureau de Genappe, chef-lieu de canton du département de la Dyle créé en 1795 après l'annexion de la Belgique par la France. Lettres, circulaires, avis adressés à des magistrats, fonctionnaires, gendarmes, prieur de l'abbaye, population, corps de métier (arpenteurs, ...), etc. Quelques commentaires en marge de la correspondance. L'abbaye de Villers-la-Ville, mise à sac par les Sans-culottes, fut confisquée comme bien national par la République. Les moines furent alors expulsés et le domaine vendu par lots.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 287 — (Belgique, Archivalia) - Ens. 3 doc. mss - CRUMPIPEN, Henri Herman Werner François de (Bruxelles 1738-1811 Stuttgart).- Lettre autographe signée, en français, à « Monseigneur » [i.e. Cobenzl ?].
    " Fulde [Allemagne], Le 24. X [décembre] 1794".

    4 pp. in-f°, papier vergé.


    Après avoir rempli diverses fonctions au sein du gouvernement, avoir exprimé sans cesse sa fidélité aux Autrichiens, avoir travaillé sans relâche malgré état de santé, Crumpipen prend sa pension en mai 1793 en tant qu'ancien chef-président du Conseil privé. Lors de l'arrivée des Français, il quitte "Bruxelles le 24 mai, j'ai vécu 4 mois à Cologne et de là je me suis retiré ici [à Fulde]" où il réside jusqu'en septembre 1795, se plaignant d'être sans ressource, sa pension ayant été divisée en deux et ayant "été menacé avec tout le monde de ne plus rien avoir". C'est dans ce contexte qu'il écrit cette longue lettre, expliquant son histoire et détaillant ses démarches pour plaider sa cause auprès de Joseph II, le ministre plénipotentiaire Franz Ferdinand von Trautmansdorff, la comtesse de Rumbeek (?).
    Après une longue introduction élégiaque et la remise de ses bons voeux, il rapporte son audience avec Joseph II ("je me suis mis à ses pieds avec le corps qu'on appelle Conseil d'État" [...]. Je pris la liberté de toucher le caractère de ce que le public trouvoit dans ce qui m'étoit arrivé, mais voyant S.M. pressée, les antichambres remplies de monde [...], je me retirai et [...] je me réservois à réclamer en d'autres tems les effets de sa Justice et de sa Générosité. Mr de Trautmansdorf m'a aussi fort bien traité [...] Il m'a parlé de possibilité pour moi d'être honorablement emploié à Vienne, même dans des Postes diplomatiques [...]. Je lui parlois du défaut des quartiers requis en Empire, mais il y répliqua que cela pouvoit se lever : Il me conseilla d'aller en parler à M. de Thugret [...]". Il rappelle qu'il a servi longtemps, "de là cet appel affligeant pour quelqu'un qui comme moi a servi 36 ans", se sentant évincé par des employés moins performants. Il est prêt à venir à Vienne afin de plaider sa cause mais le voyage serait trop coûteux et surtout "dans la crise où l'on est Les sollicitations sont mal vus [...]".
    # Bruneel.- Grands commis. Brux., 2001, pp. 193-196.
    JOINT, 2 minutes de 1 p. gr. in-f° chacune, expéditeur inconnu à Crumpipen : (1). Vienne, 2-1-1795 : il le plaint de son sort car "une pension honnête vaudroit mieux que toutte autre chose [...] Vienne pourrait être pour vous tous le domicile le plus agréable".-- (2). Vienne, 9-1-1796 : il se sont ratés à Vienne et lui propose d'écouter les conseils du prince de Starhemberg.
    Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Est. : 120 / 150 €

    (Belgique, Archivalia) - Ens. 3 doc. mss - CRUMPIPEN, Henri Herman Werner François de (Bruxelles 1738-1811 Stuttgart).- Lettre autographe signée, en français, à « Monseigneur » [i.e. Cobenzl ?].
    " Fulde [Allemagne], Le 24. X [décembre] 1794".

    Est. : 120 / 150 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    4 pp. in-f°, papier vergé.

    Après avoir rempli diverses fonctions au sein du gouvernement, avoir exprimé sans cesse sa fidélité aux Autrichiens, avoir travaillé sans relâche malgré état de santé, Crumpipen prend sa pension en mai 1793 en tant qu'ancien chef-président du Conseil privé. Lors de l'arrivée des Français, il quitte "Bruxelles le 24 mai, j'ai vécu 4 mois à Cologne et de là je me suis retiré ici [à Fulde]" où il réside jusqu'en septembre 1795, se plaignant d'être sans ressource, sa pension ayant été divisée en deux et ayant "été menacé avec tout le monde de ne plus rien avoir". C'est dans ce contexte qu'il écrit cette longue lettre, expliquant son histoire et détaillant ses démarches pour plaider sa cause auprès de Joseph II, le ministre plénipotentiaire Franz Ferdinand von Trautmansdorff, la comtesse de Rumbeek (?). Après une longue introduction élégiaque et la remise de ses bons voeux, il rapporte son audience avec Joseph II ("je me suis mis à ses pieds avec le corps qu'on appelle Conseil d'État" [...]. Je pris la liberté de toucher le caractère de ce que le public trouvoit dans ce qui m'étoit arrivé, mais voyant S.M. pressée, les antichambres remplies de monde [...], je me retirai et [...] je me réservois à réclamer en d'autres tems les effets de sa Justice et de sa Générosité. Mr de Trautmansdorf m'a aussi fort bien traité [...] Il m'a parlé de possibilité pour moi d'être honorablement emploié à Vienne, même dans des Postes diplomatiques [...]. Je lui parlois du défaut des quartiers requis en Empire, mais il y répliqua que cela pouvoit se lever : Il me conseilla d'aller en parler à M. de Thugret [...]". Il rappelle qu'il a servi longtemps, "de là cet appel affligeant pour quelqu'un qui comme moi a servi 36 ans", se sentant évincé par des employés moins performants. Il est prêt à venir à Vienne afin de plaider sa cause mais le voyage serait trop coûteux et surtout "dans la crise où l'on est Les sollicitations sont mal vus [...]". # Bruneel.- Grands commis. Brux., 2001, pp. 193-196. JOINT, 2 minutes de 1 p. gr. in-f° chacune, expéditeur inconnu à Crumpipen : (1). Vienne, 2-1-1795 : il le plaint de son sort car "une pension honnête vaudroit mieux que toutte autre chose [...] Vienne pourrait être pour vous tous le domicile le plus agréable".-- (2). Vienne, 9-1-1796 : il se sont ratés à Vienne et lui propose d'écouter les conseils du prince de Starhemberg. Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 288 — (Belgique & Turquie, Archivalia) - 2 décrets (« diplômes impériaux ») turcs (« firman » ou « bérat ») accordés au vicomte Vilain XIIII et à Joseph Partoes, signés par le 1er Drogman de la Légation de Belgique, Gr. Rhasis.
    Constantinople, "écrit vers la fin de Chaban 1254 (5/17 Novembre 1838)."


    (1). Vicomte Charles Ghislain Guillaume Vilain XIIII (1803-1878), politicien libéral belge, ministre des Affaires étrangères (1855-1857), membre de la Chambre des Représentants. 4 pp. in-f° (plis) : ce décret lui permettra de régler "les Affaires des Négocians Belges qui fréquentent ces parages, & leur faire payer les droits de Consulat usités, sur les Marchandises qu'ils transporteront dans ces Échelles [i.e. lieux bénéficiant de conditions de douanes particulières], sur des batimens Belges". Il présente aussi Partoes comme Consul de Belgique à Smyrne où il réglera le commerce belge lié aux échelles. S'ensuivent les clauses de droits protégeant les intérêts de la Sublime Porte et ceux du Consul.
    (2). Joseph Partoes (1811-1858), diplomate, voyageur et politicien. Après avoir été envoyé par le ministre Rogier en exploration commerciale dans le monde, il est nommé consul à Smyrne (Izmir) en 1838 dans le but de favoriser les relations commerciales et politiques avec l'empire ottoman. Il continue ces entreprises en 1840 en Iran et Arménie puis revient occuper diverses fonctions en Belgique (dont le Ministère des Travaux publics en 1858). 2 pp. in-f° (plis, rouss.) : le décret confirme son statut de Consul (chahbanders). Des bérats et firmans lui seront délivrés et il sera protégé et autonome dans ses décisions.

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique & Turquie, Archivalia) - 2 décrets (« diplômes impériaux ») turcs (« firman » ou « bérat ») accordés au vicomte Vilain XIIII et à Joseph Partoes, signés par le 1er Drogman de la Légation de Belgique, Gr. Rhasis.
    Constantinople, "écrit vers la fin de Chaban 1254 (5/17 Novembre 1838)."

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    (1). Vicomte Charles Ghislain Guillaume Vilain XIIII (1803-1878), politicien libéral belge, ministre des Affaires étrangères (1855-1857), membre de la Chambre des Représentants. 4 pp. in-f° (plis) : ce décret lui permettra de régler "les Affaires des Négocians Belges qui fréquentent ces parages, & leur faire payer les droits de Consulat usités, sur les Marchandises qu'ils transporteront dans ces Échelles [i.e. lieux bénéficiant de conditions de douanes particulières], sur des batimens Belges". Il présente aussi Partoes comme Consul de Belgique à Smyrne où il réglera le commerce belge lié aux échelles. S'ensuivent les clauses de droits protégeant les intérêts de la Sublime Porte et ceux du Consul. (2). Joseph Partoes (1811-1858), diplomate, voyageur et politicien. Après avoir été envoyé par le ministre Rogier en exploration commerciale dans le monde, il est nommé consul à Smyrne (Izmir) en 1838 dans le but de favoriser les relations commerciales et politiques avec l'empire ottoman. Il continue ces entreprises en 1840 en Iran et Arménie puis revient occuper diverses fonctions en Belgique (dont le Ministère des Travaux publics en 1858). 2 pp. in-f° (plis, rouss.) : le décret confirme son statut de Consul (chahbanders). Des bérats et firmans lui seront délivrés et il sera protégé et autonome dans ses décisions.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 289 — (Belgique, Archivalia) - Famille De Merselle : lettres, rentes, quittances, contrat de mariage, lettre à décharge de trésorier, donation, attestations, testaments, inventaire, octroi…
    Principallement Bruxelles, 17e-18e siècles.

    1 pochette contenant c. 23 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.


    Concerne les familles De Bie, de Geggenholt, de Meeresele, De Merselle, Jacquet, Lavallin, Lejeune, Meys, T'Schyen, Van de Perre, Van Leemputte...

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Archivalia) - Famille De Merselle : lettres, rentes, quittances, contrat de mariage, lettre à décharge de trésorier, donation, attestations, testaments, inventaire, octroi…
    Principallement Bruxelles, 17e-18e siècles.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    1 pochette contenant c. 23 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.

    Concerne les familles De Bie, de Geggenholt, de Meeresele, De Merselle, Jacquet, Lavallin, Lejeune, Meys, T'Schyen, Van de Perre, Van Leemputte...

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 290 — (Belgique, Archivalia) - Famille Erembault : actes et mémoires, pièces de procès, livres de compte, ventes de biens, dénombrements, reliefs des fiefs… e.a. par rapport aux seigneuries de Mansart et de Fermont.
    16e-18e siècles.

    14 pochettes contenant c. 33 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier, plus 5 registres in-f°.


    Concerne les familles Erembault, du Broeucq, de Grencourt, Dermaude, Haveskercke, Landas, Mansart, Van der Bellen...

    Est. : 900 / 1.200 €

    (Belgique, Archivalia) - Famille Erembault : actes et mémoires, pièces de procès, livres de compte, ventes de biens, dénombrements, reliefs des fiefs… e.a. par rapport aux seigneuries de Mansart et de Fermont.
    16e-18e siècles.

    Est. : 900 / 1.200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    14 pochettes contenant c. 33 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier, plus 5 registres in-f°.

    Concerne les familles Erembault, du Broeucq, de Grencourt, Dermaude, Haveskercke, Landas, Mansart, Van der Bellen...

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 291 — (Belgique, Archivalia) - Famille Parduyns : achats de biens, partages, actes d’achat, rentes et autres.
    Principallement Malines et environs, 17e-18e siècles.

    1 pochette contenant c. 30 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.


    Concerne les familles Aarts, Cuyckens, De Grave, Herman, de Laet, Melaert, Parduyns, Paridaens, Parradyns, van den Branden, Van Engelen, van Robbrouck...

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Archivalia) - Famille Parduyns : achats de biens, partages, actes d’achat, rentes et autres.
    Principallement Malines et environs, 17e-18e siècles.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    1 pochette contenant c. 30 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.

    Concerne les familles Aarts, Cuyckens, De Grave, Herman, de Laet, Melaert, Parduyns, Paridaens, Parradyns, van den Branden, Van Engelen, van Robbrouck...

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 292 — (Belgique, Archivalia) - Famille Wellemans : crayons généalogiques, testament, avis du Conseil de Brabant, ventes, rentes, partages, contrat de mariage…
    15e-18e siècles.

    1 pochette contenant c. 18 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.


    Concerne les familles Linden, van Asbrouck, van Cattenbrouck, van den Dale, Van den Hove, Van Nuffel, Wellemans...

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Archivalia) - Famille Wellemans : crayons généalogiques, testament, avis du Conseil de Brabant, ventes, rentes, partages, contrat de mariage…
    15e-18e siècles.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    1 pochette contenant c. 18 dossiers, chaque liasse comprenant d'une jusqu'à des dizaines de documents parchemin ou papier.

    Concerne les familles Linden, van Asbrouck, van Cattenbrouck, van den Dale, Van den Hove, Van Nuffel, Wellemans...

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 293 — (Belgique, Archivalia) - FARNESE, Alessandro (Rome 1545-1592 Arras).- " quictance pour les héritiers du sr. de Grobendoncq de la moitié de ce qu’il doibvent aux rebelles ».
    " Bevere, viiie de febvrier XVc octante cincq" [ 1585].

    41 x 29,5 cm, sur papier vergé, signé "Alexandre" (plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).


    Émise au cours du siège d’Anvers (juillet 1584-17 août 1585), cette quittance porte sur la moitié d’une somme de 74 620 florins 16 patars. Farnèse, gouverneur général des Pays-Bas espagnols, accorde cette faveur "pour les récompenses aulcunement de leurs pertes et signamment en considération des bons services du feu seigneur de Grobendoncq leur père". Gaspar Schetz (1513-1580), trésorier général des finances, avait hérité de la terre de Grobbendonk. Son fils aîné Conrard (1553-1632), baron d’Hoboken, releva le nom de sa mère Catherine d'Ursel et fut l’ancêtre des comtes et ducs d’Ursel. Le cadet, Antoine (1560-1640), devint baron puis comte de Grobbendonk.
    # oghb.be.

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Archivalia) - FARNESE, Alessandro (Rome 1545-1592 Arras).- " quictance pour les héritiers du sr. de Grobendoncq de la moitié de ce qu’il doibvent aux rebelles ».
    " Bevere, viiie de febvrier XVc octante cincq" [ 1585].

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    41 x 29,5 cm, sur papier vergé, signé "Alexandre" (plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).

    Émise au cours du siège d’Anvers (juillet 1584-17 août 1585), cette quittance porte sur la moitié d’une somme de 74 620 florins 16 patars. Farnèse, gouverneur général des Pays-Bas espagnols, accorde cette faveur "pour les récompenses aulcunement de leurs pertes et signamment en considération des bons services du feu seigneur de Grobendoncq leur père". Gaspar Schetz (1513-1580), trésorier général des finances, avait hérité de la terre de Grobbendonk. Son fils aîné Conrard (1553-1632), baron d’Hoboken, releva le nom de sa mère Catherine d'Ursel et fut l’ancêtre des comtes et ducs d’Ursel. Le cadet, Antoine (1560-1640), devint baron puis comte de Grobbendonk. # oghb.be.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 294 — (Belgique, Archivalia) - JUAN JOSÉ d'AUTRICHE (1629-1679).- " Patente de Cap[itai]ne d’une Comp[pani]e de cent ch[evau]lx à lever de nouveau pour le Baron de Wesmael ».
    "faict au camp à henin", 12 septembre 1656.

    20,5 x 51,5 cm, sur peau de vélin, signé "Juan" (plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).


    Gouverneur-général des Pays-Bas (1656-1658), futur premier ministre de l’Espagne (1677-1679), Juan d'Autriche comte d’Oñate était un fils naturel du roi d'Espagne Philippe IV. C'est pour servir celui-ci qu'Antoine Ignace de Grobbendonk, baron de Wesmael, est chargé de lever une compagnie. Le document précise le détail de la solde du capitaine, de son page, des officiers, chapelain et soldats, pour un total de 2 850 florins par mois, tout en ajoutant "qu’ils ne pourront prendre ni voler aucune autre chose".

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Archivalia) - JUAN JOSÉ d'AUTRICHE (1629-1679).- " Patente de Cap[itai]ne d’une Comp[pani]e de cent ch[evau]lx à lever de nouveau pour le Baron de Wesmael ».
    "faict au camp à henin", 12 septembre 1656.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    20,5 x 51,5 cm, sur peau de vélin, signé "Juan" (plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).

    Gouverneur-général des Pays-Bas (1656-1658), futur premier ministre de l’Espagne (1677-1679), Juan d'Autriche comte d’Oñate était un fils naturel du roi d'Espagne Philippe IV. C'est pour servir celui-ci qu'Antoine Ignace de Grobbendonk, baron de Wesmael, est chargé de lever une compagnie. Le document précise le détail de la solde du capitaine, de son page, des officiers, chapelain et soldats, pour un total de 2 850 florins par mois, tout en ajoutant "qu’ils ne pourront prendre ni voler aucune autre chose".

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 295 — (Belgique, Archivalia) - Vonnis van de Raad van Brabant inzake een geding tussen de schepenen en raadsleden van de stad Herentals enerzijds en de gezworenen van de ambachten en neringen anderzijds over het houden van vergaderingen en samenkomsten in het stadhuis (de oude lakenhal) met of zonder toestemming van de magistraat.
    Brussel, 5 november 1521.

    Handschrift in Nederlands, perkament, 76 x 67 cm, gevouwen (4 kleine perforaties op verticale vouw).


    Belangrijk document met zeer uitgebreide tekst.
    ¶ Sentence du Conseil de Brabant au sujet d'une dispute entre le conseil de la ville d'Herentals et les représentants des corporations sur l'emploi de la maison de ville pour les réunions de ces derniers. Important manuscrit en néerlandais sur parchemin.

    Est. : 1.800 / 2.000 €

    (Belgique, Archivalia) - Vonnis van de Raad van Brabant inzake een geding tussen de schepenen en raadsleden van de stad Herentals enerzijds en de gezworenen van de ambachten en neringen anderzijds over het houden van vergaderingen en samenkomsten in het stadhuis (de oude lakenhal) met of zonder toestemming van de magistraat.
    Brussel, 5 november 1521.

    Est. : 1.800 / 2.000 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Handschrift in Nederlands, perkament, 76 x 67 cm, gevouwen (4 kleine perforaties op verticale vouw).

    Belangrijk document met zeer uitgebreide tekst. ¶ Sentence du Conseil de Brabant au sujet d'une dispute entre le conseil de la ville d'Herentals et les représentants des corporations sur l'emploi de la maison de ville pour les réunions de ces derniers. Important manuscrit en néerlandais sur parchemin.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 296 — (Belgique, Archivalia) - ZABAGLIA, Niccolò.- 7 documents, principalement des actes scabinaux brugeois, sur parchemin.


    (1). Acte scabinal au sujet de la livraison et étalonnage de 3 balances par Jacop Kensse pour l'hospice de Saint-Jean à Bergue-Saint-Winnock, 1412 (sceau fragmentairement conservé).-- (2). Acte de vente de terres à Heryngslet (West Cross) par J. Fernegandus de Sommerleton et W. de Boronghe à J. Derynge, 1532; 1 autre document joint.-- (3). Acte de confiscation de la maison et des biens de Jacques de Vos, Bruges, 1622.-- (4-5). Acte scabinal attestant la vente de la maison Saint-Sébastien par l'épouse de François Mahieu, maître-chirurgien, à Maerten de Haene, 1663.-- (6). Idem concernant les biens des enfants Gilliodts, 1775; avec 6 quittances sur papier.-- (7). Couverture de l'acte de vente de la maison "Het Ketelken" à Damme, 1814.

    Est. : 80 / 100 €

    (Belgique, Archivalia) - ZABAGLIA, Niccolò.- 7 documents, principalement des actes scabinaux brugeois, sur parchemin.

    Est. : 80 / 100 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    (1). Acte scabinal au sujet de la livraison et étalonnage de 3 balances par Jacop Kensse pour l'hospice de Saint-Jean à Bergue-Saint-Winnock, 1412 (sceau fragmentairement conservé).-- (2). Acte de vente de terres à Heryngslet (West Cross) par J. Fernegandus de Sommerleton et W. de Boronghe à J. Derynge, 1532; 1 autre document joint.-- (3). Acte de confiscation de la maison et des biens de Jacques de Vos, Bruges, 1622.-- (4-5). Acte scabinal attestant la vente de la maison Saint-Sébastien par l'épouse de François Mahieu, maître-chirurgien, à Maerten de Haene, 1663.-- (6). Idem concernant les biens des enfants Gilliodts, 1775; avec 6 quittances sur papier.-- (7). Couverture de l'acte de vente de la maison "Het Ketelken" à Damme, 1814.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 297 — (Belgique, Archivalia) - 13 lettres ou documents divers.


    (1). STASSART, baron Goswin de (1831-1838).- L.a.s. au prince Lubomirski. Brux., 5-9-1838, 1 p. pet. in-4° : il offre un ex. de la 6e édition de ses "Fables". Stassart était écrivain et fut e.a. le 1er président du Sénat après la Révolution belge de 1830.-- (2). LAUNAY, L. Wenceslas de (c. 1746-1827).- Lettre "d'assentement" [d'approbation] pour Hubert Tonnet en qualité de fifre de la compagnie tudesque des hallebardiers gardes du corps du roi des Pays-Bas. Brux., 13-3-1792, 2 pp. in-f° (cachet fendillé mais complet, tache). Launay fut e.a. secrétaire au Conseil du gouvernement des Pays-Bas.-- (3). 3 docs mss en allemand, certains avec cachets, relatifs à Ignace ou Pierre de Chaveau : (a). BAILLET-LATOUR, comte L. Will. Antoine de (1753-1836).- État de service adressé au capitaine Ignace de Chaveau, régiment d'infanterie de Klebeck. Linz, 10-6-1803, 1 p. in-8°; (b). WOHLGEBOHR.- Lettre à P. de Chaveau. Bellovar (Croatie), 19-3-1792. [1] p. in-8°; (c.) "Staat van dienst" signé "De Chaveau". Namur, 27-7-1815, 1 p. in-8° (mouill.).-- (4). Divers : 8 docs mss sauf 1, en français, allemand ou néerlandais, 18e s. : reçus ou quittances concernant le général comte de Chanclos, le baron Ernest de Chanclos,- 1 certificat concernant Joannes Tonet,- 1 l.a.s. (illisible) adressée "alla Serenissima Altezza di Savoia", 1708.
    Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Est. : 250 / 300 €

    (Belgique, Archivalia) - 13 lettres ou documents divers.

    Est. : 250 / 300 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    (1). STASSART, baron Goswin de (1831-1838).- L.a.s. au prince Lubomirski. Brux., 5-9-1838, 1 p. pet. in-4° : il offre un ex. de la 6e édition de ses "Fables". Stassart était écrivain et fut e.a. le 1er président du Sénat après la Révolution belge de 1830.-- (2). LAUNAY, L. Wenceslas de (c. 1746-1827).- Lettre "d'assentement" [d'approbation] pour Hubert Tonnet en qualité de fifre de la compagnie tudesque des hallebardiers gardes du corps du roi des Pays-Bas. Brux., 13-3-1792, 2 pp. in-f° (cachet fendillé mais complet, tache). Launay fut e.a. secrétaire au Conseil du gouvernement des Pays-Bas.-- (3). 3 docs mss en allemand, certains avec cachets, relatifs à Ignace ou Pierre de Chaveau : (a). BAILLET-LATOUR, comte L. Will. Antoine de (1753-1836).- État de service adressé au capitaine Ignace de Chaveau, régiment d'infanterie de Klebeck. Linz, 10-6-1803, 1 p. in-8°; (b). WOHLGEBOHR.- Lettre à P. de Chaveau. Bellovar (Croatie), 19-3-1792. [1] p. in-8°; (c.) "Staat van dienst" signé "De Chaveau". Namur, 27-7-1815, 1 p. in-8° (mouill.).-- (4). Divers : 8 docs mss sauf 1, en français, allemand ou néerlandais, 18e s. : reçus ou quittances concernant le général comte de Chanclos, le baron Ernest de Chanclos,- 1 certificat concernant Joannes Tonet,- 1 l.a.s. (illisible) adressée "alla Serenissima Altezza di Savoia", 1708. Provenance : [Jean Jadot] (sans mention ni ex-libris).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 298 — (Belgique, Archivalia) - Ens. 6 pièces - 2 ordonnanties betreffende de tiendenheffing in Brabant en Vlaanderen en een octrooi voor de Antwerpse polders.
    16de-17de eeuw.


    (1). Ordinantie ende gebot [...] des Conincx gemaect op tstuck vander collectatie, opheve en]de] lichtinge vanden hondertsten penninck, vande ruerende ende onruerende goederen [...]. Brussel, Michiel van Hamont, 1569. In-8° : [12] ff. (licht verkleurd).-- (2). Octroi voor de polders van Lillo, Staebroeck, Santvliet ende Beirendrecht. Brussel, 13 mei 1650. In-4° : 20 pp., genaaid (gebruind).-- (3). Translaet van het Reglement van Syne Majesteyts weghe provisionelijck ghemaeckt ende ghedecreteert den 13. van ougste 1654. rakende de poinctinghe ende settinghe [...] op het bedryf ende apparent ghewin vande pachters vande Gheestelijcke thienden binnen dese Provincie ende Graeffschap van Vlaenderen [...]. Ghendt, her-druckt by de Hoirs van Jan vanden Kerchove, 1684. In-4° : [6] ff. (licht verkleurd).
    BIJGEVOEGD : Letter from the clergy in London to each respective member of the clergy in the Country. London, 29 november 1709. Dubbel exemplaar gedrukt op een bifolio met overvloedige aantekeningen in pen.-- 2 hs documenten.
    ¶ Ensemble de 2 ordonnances sur les dîmes en Brabant et en Flandres et 1 octroi pour des polders anversois; joint 3 autres documents.

    Est. : 80 / 100 €

    (Belgique, Archivalia) - Ens. 6 pièces - 2 ordonnanties betreffende de tiendenheffing in Brabant en Vlaanderen en een octrooi voor de Antwerpse polders.
    16de-17de eeuw.

    Est. : 80 / 100 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    (1). Ordinantie ende gebot [...] des Conincx gemaect op tstuck vander collectatie, opheve en]de] lichtinge vanden hondertsten penninck, vande ruerende ende onruerende goederen [...]. Brussel, Michiel van Hamont, 1569. In-8° : [12] ff. (licht verkleurd).-- (2). Octroi voor de polders van Lillo, Staebroeck, Santvliet ende Beirendrecht. Brussel, 13 mei 1650. In-4° : 20 pp., genaaid (gebruind).-- (3). Translaet van het Reglement van Syne Majesteyts weghe provisionelijck ghemaeckt ende ghedecreteert den 13. van ougste 1654. rakende de poinctinghe ende settinghe [...] op het bedryf ende apparent ghewin vande pachters vande Gheestelijcke thienden binnen dese Provincie ende Graeffschap van Vlaenderen [...]. Ghendt, her-druckt by de Hoirs van Jan vanden Kerchove, 1684. In-4° : [6] ff. (licht verkleurd). BIJGEVOEGD : Letter from the clergy in London to each respective member of the clergy in the Country. London, 29 november 1709. Dubbel exemplaar gedrukt op een bifolio met overvloedige aantekeningen in pen.-- 2 hs documenten. ¶ Ensemble de 2 ordonnances sur les dîmes en Brabant et en Flandres et 1 octroi pour des polders anversois; joint 3 autres documents.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 299 — (Belgique, Arts) - Dossier concernant l’arrestation par la Gestapo du peintre Marc Mendelson.
    1943-1951.

    28 documents en néerlandais (essentiellement), français, allemand, anglais : lettres (autographes, originales, dactylographiées, xérographiées) dont le témoignage ms. de Mendelson (2 ff.), 1 affiche, etc.


    Marcel, dit Marc, Mendelson (Londres 1915-2013 Bruxelles) est l'un des fondateurs de la Jeune Peinture Belge (1945-1948), avec Gaston Bertrand, Louis Van Lint, Jan Cox, etc. Suite à l'exposition consacrée à Mendelson, Jan Cox et Robert Meerbergen au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles du 19 juin au 4 juillet 1943, il fut arrêté le 27 juillet de la même année sur base de lettres anonymes (écrites selon lui par quelques collègues) signalant que ses peintures n'étaient pas dans l'esprit du "Nouvel ordre" et qu'elles pouvaient être classées comme "decadente Kunst". Dans la foulée, on l'accusa d'être juif et de "Staatsgevaarlijke activiteit". Il fut transféré en diverses prisons (Anvers, prison de St-Gilles et cave de la Gestapo de l'avenue Louise à Bruxelles, caserne Dossin à Malines), libéré, réemprisonné puis finalement relâché le 21 février 1944 (le "Bureau van Ras- en Sibbe" le déclarant juif "als Mischling 2.Grades") mais son matériel de peinture et de l'argent furent confisqués. Avec une lettre de Paul Fierens (11-3-47) certifiant l'importance de Mendelson en peinture.
    JOINT : Le Soir. 9 novembre 1943. Feuillet constituant le vrai faux Soir (pliures).

    Est. : 1.200 / 1.500 €

    (Belgique, Arts) - Dossier concernant l’arrestation par la Gestapo du peintre Marc Mendelson.
    1943-1951.

    Est. : 1.200 / 1.500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    28 documents en néerlandais (essentiellement), français, allemand, anglais : lettres (autographes, originales, dactylographiées, xérographiées) dont le témoignage ms. de Mendelson (2 ff.), 1 affiche, etc.

    Marcel, dit Marc, Mendelson (Londres 1915-2013 Bruxelles) est l'un des fondateurs de la Jeune Peinture Belge (1945-1948), avec Gaston Bertrand, Louis Van Lint, Jan Cox, etc. Suite à l'exposition consacrée à Mendelson, Jan Cox et Robert Meerbergen au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles du 19 juin au 4 juillet 1943, il fut arrêté le 27 juillet de la même année sur base de lettres anonymes (écrites selon lui par quelques collègues) signalant que ses peintures n'étaient pas dans l'esprit du "Nouvel ordre" et qu'elles pouvaient être classées comme "decadente Kunst". Dans la foulée, on l'accusa d'être juif et de "Staatsgevaarlijke activiteit". Il fut transféré en diverses prisons (Anvers, prison de St-Gilles et cave de la Gestapo de l'avenue Louise à Bruxelles, caserne Dossin à Malines), libéré, réemprisonné puis finalement relâché le 21 février 1944 (le "Bureau van Ras- en Sibbe" le déclarant juif "als Mischling 2.Grades") mais son matériel de peinture et de l'argent furent confisqués. Avec une lettre de Paul Fierens (11-3-47) certifiant l'importance de Mendelson en peinture. JOINT : Le Soir. 9 novembre 1943. Feuillet constituant le vrai faux Soir (pliures).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 300 — (Belgique, Arts) - Ens. 15 l.a.s. - ROPS, Félicien (Namur 1833-1898 Essonnes).- Correspondance avec Edmond Lambrichs.
    1875-1880.

    8 lettres autographes signées (dont 1 avec croquis) et 1 reçu autographe signé, in°8, la plupart de 2 à 4 pp. (bon état général).


    Élève de Charles De Groux, le peintre réaliste belge Edmond Lambrichs (1830-1887) fait partie du cercle des intimes de Rops. En 1868, les deux compères figurent parmi les membres fondateurs de la "Société Libre des Beaux-Arts" dont Lambrichs fixe les traits au sein d’un grand portrait de groupe -- tableau qui demeure aujourd'hui son oeuvre la plus connue. L'artiste sera aussi nommé trésorier, en 1874, de la "Société Internationale des Aquafortistes" fondée par Rops cinq ans plus tôt. Cet ensemble de lettres éclaire le rôle d'intermédiaire joué par Lambrichs pour Rops alors qu'à partir de 1875 ce dernier quitte la Belgique pour s'installer à Paris. Lambrichs représente en effet son ami à Bruxelles dans diverses affaires comme celles liées à la Société Internationale des Aquafortistes (SIA) ou encore dans le cadre d'une vente posthume de tableaux de leur ami Louis Dubois (1830-1880).
    (1). L.a.s sur papier à en-tête de la SIA, 3 pp., s.d. [c. 1875]. Rops a apprit que Lambrichs réalise un portrait de son ex-femme.-- (2). L.a.s, 2 pp., s.l.n.d. [Paris, 11 mars 1875]. Il va "très activement" s'occuper de la SIA et "commencer une eau-forte importante pour le prochain N°". ll ajoute ensuite : "j’irai partout rendre visite aux artistes parisiens, et vous faire parvenir des cuivres. Sois persuadé que j’y apporterai tous mes soins"-- (3). L.a.s, 2 pp., s.l.n.d. [Paris, 1875]. Rops projette une visite en Belgique en grande partie à cause des affaires de la SIA « Il y a des choses que l’on ne fait pas par correspondance ».-- (4). L.a.s illustrée, 3 pp., s.l.n.d. [Paris, janvier 1876]. L'artiste vient de signer un contrat avec l'éditeur Lemerrre pour l'illustration des oeuvres de Musset : "c’est beau à faire, mais terriblement difficile".-- (5). L.a.s, 3 pp., s.l.n.d. Rops mandate Lambrichs de quelques commissions.-- (6). L.a.s, 4 pp., s.l. [Paris], 21-07-1880. "Je reviens d’Espagne, tous les Belges que je rencontre ici me parlent de l’Exposition de notre ami Dubois, je lis dans les journaux spéciaux des comptes rendus de la chose" plus loin il ajoute "Il y a ici un petit tableau de Dubois que j’avais acheté pour 400 francs à Dubois [...], il y a des figures de moi – assez curieux & intéressant tout cela. Il est signé Rops & Dubois […] Si on pouvait avoir 6 ou 700 francs de la plus grande toile & 250 francs de la petite il y aurait encore 300 ou quatre cent francs pour la succession. Il faudrait trouver des amateurs. Si tu veux je t’enverrai cela.".-- (7). L.a.s, 4 pp., s.l.n.d. [Paris, 23-07-1880]. Rops a "fait une forte boulette" dans l’affaire de la vente de ses tableaux de Dubois mais il l’a "faite dans les meilleures intentions du monde & vous me connaissez assez pour savoir qu’aucune pensée d’intérêts autre que l’intérêt de la famille Dubois ne pouvait entrer dans ma tête ». Il cherche un moyen d’arranger les choses lui qui a "soutenu Dubois plus qu’on ne le croit & il ne fallait pas d’ailleurs qu’on le crût ! […]. Dubois n’a connu la véritable misère & la plus cruelle, que lorsque j’ai eu fini de ma fortune personnelle […]. En quittant Bruxelles, je savais que j’allais laisser derrière moi dans toutes les tristesses d’une lutte incessante et stérile ce pauvre grand artiste & mes soucis s’en accroissaient. J’ai voulu l’avoir avec moi ici. Je savais que je m’en tirerais & on aurait partagé les bons et les mauvais jours comme avant. Je crois que je l’en aurais tiré aussi ".-- (8). L.a.s, 1 p., s.l.n.d. [Paris, 23-07-1880]. L'affaire de la vente des tableaux Dubois semble arrangée. Rops joint à sa lettre un reçu à l'attention de Camille Van Camp.-- (9). Reçu autographe signé à Camille Van Camp, 1 p., Paris, 20-06-1880 [23-07-1880].
    JOINT, 6 l.a.s. : (1). VERBOECKHOVEN, Eugène .- Lettre à Charles Lambright. 1 p., s.l, 29-04-1838. Témoigne sa reconnaissance pour son admission à la "Société du Beau Site".-- (2). ID.- Reçu à Louis Lambright. 1 p., Bruxelles, 24-10-1838.-- (3). GOETHALS, Jules.- Lettre à un inconnu [Lambrichs (?)]. 4 pp., s.l.n.d. "Rops nous donne à tous rendez-vous chez lui à l'atelier, 68 rue de l'Association".-- (4). SMITS, Eugène.- Lettre à Edmond Lambrichs. 1 p., s.l., 07-07-18??. À propos d'un rendez-vous.-- (5). ROPS-POLET DE FAVEAUX, Charlotte.- Lettre à une inconnue [Caroline Dandoy-De Coster (?)]. 4 pp., s.l.n.d. [Thozée]. Elle a apprécié le temps passé en compagnie de son interlocutrice à Bruxelles.-- (6). DE GROUX, Charles.- Lettre à Edmond Lambrichs. 3 pp., Anvers. 31-07-1850. Est impatient que Lambrichs vienne lui rendre visite, il lui voue ainsi qu'à sa famille "les plus purs et les plus ardents sentiments d'amitié".

    Est. : 6.000 / 8.000 €

    (Belgique, Arts) - Ens. 15 l.a.s. - ROPS, Félicien (Namur 1833-1898 Essonnes).- Correspondance avec Edmond Lambrichs.
    1875-1880.

    Est. : 6.000 / 8.000 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    8 lettres autographes signées (dont 1 avec croquis) et 1 reçu autographe signé, in°8, la plupart de 2 à 4 pp. (bon état général).

    Élève de Charles De Groux, le peintre réaliste belge Edmond Lambrichs (1830-1887) fait partie du cercle des intimes de Rops. En 1868, les deux compères figurent parmi les membres fondateurs de la "Société Libre des Beaux-Arts" dont Lambrichs fixe les traits au sein d’un grand portrait de groupe -- tableau qui demeure aujourd'hui son oeuvre la plus connue. L'artiste sera aussi nommé trésorier, en 1874, de la "Société Internationale des Aquafortistes" fondée par Rops cinq ans plus tôt. Cet ensemble de lettres éclaire le rôle d'intermédiaire joué par Lambrichs pour Rops alors qu'à partir de 1875 ce dernier quitte la Belgique pour s'installer à Paris. Lambrichs représente en effet son ami à Bruxelles dans diverses affaires comme celles liées à la Société Internationale des Aquafortistes (SIA) ou encore dans le cadre d'une vente posthume de tableaux de leur ami Louis Dubois (1830-1880). (1). L.a.s sur papier à en-tête de la SIA, 3 pp., s.d. [c. 1875]. Rops a apprit que Lambrichs réalise un portrait de son ex-femme.-- (2). L.a.s, 2 pp., s.l.n.d. [Paris, 11 mars 1875]. Il va "très activement" s'occuper de la SIA et "commencer une eau-forte importante pour le prochain N°". ll ajoute ensuite : "j’irai partout rendre visite aux artistes parisiens, et vous faire parvenir des cuivres. Sois persuadé que j’y apporterai tous mes soins"-- (3). L.a.s, 2 pp., s.l.n.d. [Paris, 1875]. Rops projette une visite en Belgique en grande partie à cause des affaires de la SIA « Il y a des choses que l’on ne fait pas par correspondance ».-- (4). L.a.s illustrée, 3 pp., s.l.n.d. [Paris, janvier 1876]. L'artiste vient de signer un contrat avec l'éditeur Lemerrre pour l'illustration des oeuvres de Musset : "c’est beau à faire, mais terriblement difficile".-- (5). L.a.s, 3 pp., s.l.n.d. Rops mandate Lambrichs de quelques commissions.-- (6). L.a.s, 4 pp., s.l. [Paris], 21-07-1880. "Je reviens d’Espagne, tous les Belges que je rencontre ici me parlent de l’Exposition de notre ami Dubois, je lis dans les journaux spéciaux des comptes rendus de la chose" plus loin il ajoute "Il y a ici un petit tableau de Dubois que j’avais acheté pour 400 francs à Dubois [...], il y a des figures de moi – assez curieux & intéressant tout cela. Il est signé Rops & Dubois […] Si on pouvait avoir 6 ou 700 francs de la plus grande toile & 250 francs de la petite il y aurait encore 300 ou quatre cent francs pour la succession. Il faudrait trouver des amateurs. Si tu veux je t’enverrai cela.".-- (7). L.a.s, 4 pp., s.l.n.d. [Paris, 23-07-1880]. Rops a "fait une forte boulette" dans l’affaire de la vente de ses tableaux de Dubois mais il l’a "faite dans les meilleures intentions du monde & vous me connaissez assez pour savoir qu’aucune pensée d’intérêts autre que l’intérêt de la famille Dubois ne pouvait entrer dans ma tête ». Il cherche un moyen d’arranger les choses lui qui a "soutenu Dubois plus qu’on ne le croit & il ne fallait pas d’ailleurs qu’on le crût ! […]. Dubois n’a connu la véritable misère & la plus cruelle, que lorsque j’ai eu fini de ma fortune personnelle […]. En quittant Bruxelles, je savais que j’allais laisser derrière moi dans toutes les tristesses d’une lutte incessante et stérile ce pauvre grand artiste & mes soucis s’en accroissaient. J’ai voulu l’avoir avec moi ici. Je savais que je m’en tirerais & on aurait partagé les bons et les mauvais jours comme avant. Je crois que je l’en aurais tiré aussi ".-- (8). L.a.s, 1 p., s.l.n.d. [Paris, 23-07-1880]. L'affaire de la vente des tableaux Dubois semble arrangée. Rops joint à sa lettre un reçu à l'attention de Camille Van Camp.-- (9). Reçu autographe signé à Camille Van Camp, 1 p., Paris, 20-06-1880 [23-07-1880]. JOINT, 6 l.a.s. : (1). VERBOECKHOVEN, Eugène .- Lettre à Charles Lambright. 1 p., s.l, 29-04-1838. Témoigne sa reconnaissance pour son admission à la "Société du Beau Site".-- (2). ID.- Reçu à Louis Lambright. 1 p., Bruxelles, 24-10-1838.-- (3). GOETHALS, Jules.- Lettre à un inconnu [Lambrichs (?)]. 4 pp., s.l.n.d. "Rops nous donne à tous rendez-vous chez lui à l'atelier, 68 rue de l'Association".-- (4). SMITS, Eugène.- Lettre à Edmond Lambrichs. 1 p., s.l., 07-07-18??. À propos d'un rendez-vous.-- (5). ROPS-POLET DE FAVEAUX, Charlotte.- Lettre à une inconnue [Caroline Dandoy-De Coster (?)]. 4 pp., s.l.n.d. [Thozée]. Elle a apprécié le temps passé en compagnie de son interlocutrice à Bruxelles.-- (6). DE GROUX, Charles.- Lettre à Edmond Lambrichs. 3 pp., Anvers. 31-07-1850. Est impatient que Lambrichs vienne lui rendre visite, il lui voue ainsi qu'à sa famille "les plus purs et les plus ardents sentiments d'amitié".

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 301 — (Belgique, Charbonnage & Cité-jardin) - Société anonyme des Charbonnages Limbourg-Meuse. Projets architecturaux pour la cité-jardin afférente.


    Suite à la découverte de charbon en Campine, la s.a. "Charbonnage de Limbourg-Meuse", dit de Eisden, est créée en 1907 mais ne commence à produire qu'en 1923. Comme le montre notre dossier, "la société minière avait aussi une cité minière construite pour les travailleurs et leurs familles. Elle s'inspirait de la cité-jardin, un concept d'urbanisme très répandu en Angleterre au XIXe siècle. Le quartier est divisé hiérarchiquement avec les habitations du directeur, des ingénieurs puis celles des ouvriers". "En 1922, la reine Élisabeth de Bavière visite les mines d'Eisden. Dès lors, la principale avenue est appelée "reine Élisabeth", au long de laquelle un parc est aménagé avec une statue grandeur nature de la reine. Entre 1923 et 1936, plusieurs écoles pour garçons et filles sont construites ainsi qu'un monastère et un casino. Entre 1946-1949 la compagnie construit une cité-jardin supplémentaire dans Vucht et quelques années plus tard, une autre à Mechelen-aan-de-Maas. Elle fait aussi construire une mosquée et une église pour les immigrants polonais et slovènes ainsi qu’une caserne pour les Grecs et Italiens. En 1936, a été solennellement inaugurée à Eisden-Tuinwijk la cathédrale dédiée à sainte Barbe, patronne des mineurs [...]" (# Wikipedia). Le charbonnage sera bombardé en 1942, rénové en 1957, intégré par une autre firme en 1967 et fermera ses portes en 1987.
    # Wikipedia/Charbonnages d'Eisden.
    Dossier (17 plans d'architecture, pliés ou non + 1 photo) :
    (1). H. VAES; V. CRETEN.- "Projet de maison de chef ouvrier". Brux., 20-5-1910, 45 x 77 cm, aquarellé, signé et daté.
    (2). L. DEMARTEAU.- 2 avant-projets pour l'école garçons-filles pour le site "Lénouville" . Paris, 27-7-1920, signés et datés : (A). Plan général (classes, réfectoire, salles de dessin et de gymnastique, cour de récréation...). Crachis et lavis au brou de noix, 80 x 101 cm.-- (B). Façades des classes et de l'entrée. Aquarelle, 43 x 101 cm.
    (3). A. s'HEERE (?).- 14 projets de façades (5 aquarellés dont 3 signés et datés et 1 titré "Maison pour ingénieur principal"). "Eysden", 1924 et 1925, +/- 25 x 35 cm.
    # pas dans Van Loo.- Dict. de l'architecture en Belgique; # Wikipedia.
    (4). "Charbonnage des Liégeois. Cité". Photogr., noir, 16 x 22 cm, mention dactyl. au verso.

    Est. : 400 / 500 €

    (Belgique, Charbonnage & Cité-jardin) - Société anonyme des Charbonnages Limbourg-Meuse. Projets architecturaux pour la cité-jardin afférente.

    Est. : 400 / 500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Suite à la découverte de charbon en Campine, la s.a. "Charbonnage de Limbourg-Meuse", dit de Eisden, est créée en 1907 mais ne commence à produire qu'en 1923. Comme le montre notre dossier, "la société minière avait aussi une cité minière construite pour les travailleurs et leurs familles. Elle s'inspirait de la cité-jardin, un concept d'urbanisme très répandu en Angleterre au XIXe siècle. Le quartier est divisé hiérarchiquement avec les habitations du directeur, des ingénieurs puis celles des ouvriers". "En 1922, la reine Élisabeth de Bavière visite les mines d'Eisden. Dès lors, la principale avenue est appelée "reine Élisabeth", au long de laquelle un parc est aménagé avec une statue grandeur nature de la reine. Entre 1923 et 1936, plusieurs écoles pour garçons et filles sont construites ainsi qu'un monastère et un casino. Entre 1946-1949 la compagnie construit une cité-jardin supplémentaire dans Vucht et quelques années plus tard, une autre à Mechelen-aan-de-Maas. Elle fait aussi construire une mosquée et une église pour les immigrants polonais et slovènes ainsi qu’une caserne pour les Grecs et Italiens. En 1936, a été solennellement inaugurée à Eisden-Tuinwijk la cathédrale dédiée à sainte Barbe, patronne des mineurs [...]" (# Wikipedia). Le charbonnage sera bombardé en 1942, rénové en 1957, intégré par une autre firme en 1967 et fermera ses portes en 1987. # Wikipedia/Charbonnages d'Eisden. Dossier (17 plans d'architecture, pliés ou non + 1 photo) : (1). H. VAES; V. CRETEN.- "Projet de maison de chef ouvrier". Brux., 20-5-1910, 45 x 77 cm, aquarellé, signé et daté. (2). L. DEMARTEAU.- 2 avant-projets pour l'école garçons-filles pour le site "Lénouville" . Paris, 27-7-1920, signés et datés : (A). Plan général (classes, réfectoire, salles de dessin et de gymnastique, cour de récréation...). Crachis et lavis au brou de noix, 80 x 101 cm.-- (B). Façades des classes et de l'entrée. Aquarelle, 43 x 101 cm. (3). A. s'HEERE (?).- 14 projets de façades (5 aquarellés dont 3 signés et datés et 1 titré "Maison pour ingénieur principal"). "Eysden", 1924 et 1925, +/- 25 x 35 cm. # pas dans Van Loo.- Dict. de l'architecture en Belgique; # Wikipedia. (4). "Charbonnage des Liégeois. Cité". Photogr., noir, 16 x 22 cm, mention dactyl. au verso.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 302 — (Belgique, Droit) - Recueil de 5 textes sur la coutume et le droit en Hainaut et plus particulièrement à Mons.
    Fin 18e s.

    In-f° : [2]-647-[1] pp. (ex. lég. jauni).

    Rel. moderne : demi-basane marbrée à coins, plats de papier marbré, dos à nerfs avec étiq. de maroquin rouge, tr. rouges (lég. et pet. usures, gardes renouvelées).


    (1). "Remarques sur la pratique du souverain cheflieu de Mons [...]", 7-02-1781, traitant des "successions d'héritages et meubles" et livrant des "nottes sur la charte du cheflieu" ainsi que "plusieurs quaeritur et notte sur la ditte pratique".-- (2). "Rapport de la coutume du cheflieu aux autres coutumes de cette province", 9-02-1781, comparaison avec les villes de Binche, Chimay et Valenciennes.-- (3). "Extrait en bref des articles contenus en les vieilles coutumes antérieures à celles de lan 1534".-- (4). "Remarques sur les chartes généralles du païs et comté d'Hainaut et autres points touchant la pratique dud[it]. païs par Mr Petit", 5-10-1782. Pierre Petit (1648-1716), avocat et conseiller à la Cour souveraine de Hainaut, rédigea un "Commentaire sur la charte générale du pays et comté de Hainaut" en 4 vol. in-f° jamais publié; # Biogr. nat. XVII-118, # Dekkers 134.-- (5). "Remarques et annotations sur les chartes d'Hainaut". Suivi par une lettre aux administrateurs de Boussu, 1795, 2 pp. pet. in-f°, à propos d'une contribution de 20.000 livres réclamée aux plus riches et au ressenti d'injustice d'un certain Hossart.

    Est. : 400 / 500 €

    (Belgique, Droit) - Recueil de 5 textes sur la coutume et le droit en Hainaut et plus particulièrement à Mons.
    Fin 18e s.

    Est. : 400 / 500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° : [2]-647-[1] pp. (ex. lég. jauni).

    Rel. moderne : demi-basane marbrée à coins, plats de papier marbré, dos à nerfs avec étiq. de maroquin rouge, tr. rouges (lég. et pet. usures, gardes renouvelées).

    (1). "Remarques sur la pratique du souverain cheflieu de Mons [...]", 7-02-1781, traitant des "successions d'héritages et meubles" et livrant des "nottes sur la charte du cheflieu" ainsi que "plusieurs quaeritur et notte sur la ditte pratique".-- (2). "Rapport de la coutume du cheflieu aux autres coutumes de cette province", 9-02-1781, comparaison avec les villes de Binche, Chimay et Valenciennes.-- (3). "Extrait en bref des articles contenus en les vieilles coutumes antérieures à celles de lan 1534".-- (4). "Remarques sur les chartes généralles du païs et comté d'Hainaut et autres points touchant la pratique dud[it]. païs par Mr Petit", 5-10-1782. Pierre Petit (1648-1716), avocat et conseiller à la Cour souveraine de Hainaut, rédigea un "Commentaire sur la charte générale du pays et comté de Hainaut" en 4 vol. in-f° jamais publié; # Biogr. nat. XVII-118, # Dekkers 134.-- (5). "Remarques et annotations sur les chartes d'Hainaut". Suivi par une lettre aux administrateurs de Boussu, 1795, 2 pp. pet. in-f°, à propos d'une contribution de 20.000 livres réclamée aux plus riches et au ressenti d'injustice d'un certain Hossart.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 303 — (Belgique, Livre d'or) - " 4 février 1905. Manifestation en l’honneur de Monsieur Charles Duvivier ».

    In-f°.

    Rel. de l'époque : plein maroquin vert, plat sup. avec monogramme "C D" mosaïqué en cuirs beige et brun et cerné d'un double cadre de filets et fleurons d'angles dorés, dos lisse et plats inf. cernés de filets dorés, double filet sur les coupes, doublures de reps vert cerné d'une large roul. fleurie et de filets divers, gardes de même reps, tranches dorées. Sous emboîtage en percaline verte.


    Duvivier était avocat à la Cour de cassation, professeur de droit à l'Université Libre de Bruxelles et auteur d'ouvrages historiques.
    Composition : titre (1 f.) et liste des adhérents (20 ff.) : la plupart de Bruxelles ou Charleroi mais aussi Giulio Gagliani de l'université de Naples, plusieurs professeurs à l'ULB (Cattier, Léo Errera, Henri Pirenne, Adolphe Prins, Rolin, Alphonse Willem...), des procureurs, avocats, notaires ou juges, quelques médecins, etc. Avec 4 pp. imprimées, reliées au début de l'ex., relatives à la création d'un fonds pour un "Prix d'histoire" portant son nom.

    Est. : 120 / 150 €

    (Belgique, Livre d'or) - " 4 février 1905. Manifestation en l’honneur de Monsieur Charles Duvivier ».

    Est. : 120 / 150 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f°.

    Rel. de l'époque : plein maroquin vert, plat sup. avec monogramme "C D" mosaïqué en cuirs beige et brun et cerné d'un double cadre de filets et fleurons d'angles dorés, dos lisse et plats inf. cernés de filets dorés, double filet sur les coupes, doublures de reps vert cerné d'une large roul. fleurie et de filets divers, gardes de même reps, tranches dorées. Sous emboîtage en percaline verte.

    Duvivier était avocat à la Cour de cassation, professeur de droit à l'Université Libre de Bruxelles et auteur d'ouvrages historiques. Composition : titre (1 f.) et liste des adhérents (20 ff.) : la plupart de Bruxelles ou Charleroi mais aussi Giulio Gagliani de l'université de Naples, plusieurs professeurs à l'ULB (Cattier, Léo Errera, Henri Pirenne, Adolphe Prins, Rolin, Alphonse Willem...), des procureurs, avocats, notaires ou juges, quelques médecins, etc. Avec 4 pp. imprimées, reliées au début de l'ex., relatives à la création d'un fonds pour un "Prix d'histoire" portant son nom.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 304 — (Belgique, Livre d'or) - " Cercle des anciens étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce de l’état à Anvers […]. Section de Bruxelles ».
    1939.

    In-4° : [2]-48-[232 blanco] pp.

    Rel. de l'époque : plein maroquin lavallière, plats ornés d'un jeu de filets dorés gras et maigres concentrés près du dos et de 3 gros filets dorés traversant les plats et le dos lisse dans la partie inf., filets dorés sur les coupes et remplis, tête dorée. Sous étui bordé (frotté).


    Registre des réunions de la section bruxelloise de l'Institut, créée de façon informelle en 1932 et validée par l'Institut en 1934 : années 1934-1939 avec noms de membres présents et quelques signatures en vis-à-vis ainsi que thèmes évoqués.
    ¶ Register van de reünies voor Brusselse oud-leerlingen van de Rijkshandelhogeschool te Antwerpen. Eigentijdse band in etui.

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Livre d'or) - " Cercle des anciens étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce de l’état à Anvers […]. Section de Bruxelles ».
    1939.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-4° : [2]-48-[232 blanco] pp.

    Rel. de l'époque : plein maroquin lavallière, plats ornés d'un jeu de filets dorés gras et maigres concentrés près du dos et de 3 gros filets dorés traversant les plats et le dos lisse dans la partie inf., filets dorés sur les coupes et remplis, tête dorée. Sous étui bordé (frotté).

    Registre des réunions de la section bruxelloise de l'Institut, créée de façon informelle en 1932 et validée par l'Institut en 1934 : années 1934-1939 avec noms de membres présents et quelques signatures en vis-à-vis ainsi que thèmes évoqués. ¶ Register van de reünies voor Brusselse oud-leerlingen van de Rijkshandelhogeschool te Antwerpen. Eigentijdse band in etui.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 305 — (Belgique, Livre d'or) - "Les Orphelins d’Anvers à leur chère « Mère » Madame Penninck.
    15 août 1926".

    In-4° : [4] ff.

    Sous chemise en chagrin brun, filet doré cernant les plats et monogramme "B.P." en argent posé sur le plat sup., dos lisse, doublures de tissu broché dans les or et argent, cordon de soie ivoire retenant les 2 bifolio. Sous emboîtage de cuir brun doublé de soie ivoire en bouillons, fermoirs.


    Cadeau de Fête des mères. Composition : sceau rouge peint portant la mention "De dag der moeder / Le jour de la mère" (f. 1),- titre surmonté d'un bouquet de fleurs dessiné à l'encre noire (f. 2), poème de 6 strophes calligraphiées cerné d'un cadre floral à l'encre noire (f. 3),- mention "John Melis / Graveur" (f. 4, coin inf. dr.).

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Livre d'or) - "Les Orphelins d’Anvers à leur chère « Mère » Madame Penninck.
    15 août 1926".

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-4° : [4] ff.

    Sous chemise en chagrin brun, filet doré cernant les plats et monogramme "B.P." en argent posé sur le plat sup., dos lisse, doublures de tissu broché dans les or et argent, cordon de soie ivoire retenant les 2 bifolio. Sous emboîtage de cuir brun doublé de soie ivoire en bouillons, fermoirs.

    Cadeau de Fête des mères. Composition : sceau rouge peint portant la mention "De dag der moeder / Le jour de la mère" (f. 1),- titre surmonté d'un bouquet de fleurs dessiné à l'encre noire (f. 2), poème de 6 strophes calligraphiées cerné d'un cadre floral à l'encre noire (f. 3),- mention "John Melis / Graveur" (f. 4, coin inf. dr.).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 306 — (Belgique, Livre d'or) - Reconnaissance de travail de l’ingénieur Charles Legrand.
    Bruxelles, "Novembre 1880".

    In-f°.

    Relié par Schavye : plein chagrin rouge entièrement décoré à froid de diverses roul. cernant, sur un fond de losanges décorés, le monogramme "C L" en cuirs mosaïqués noir, beige et vert (plat sup.) et la date "1880" (plat inf.), dos à nerfs fleuronné à froid, coupes guillochées à froid, doublures de reps moiré vert foncé cerné de plusieurs roul. et filets à froid, gardes de même reps, tranches dorées (coins, coupes et nerfs lég. frottés).


    Composition : titre ("Adresse du Personnel du Service des Travaux de la Société anonyme pour la Construction des Chemins de fer énumérés à l'art. VII de la Convention du 31 Janvier 1873, à Monsieur Charles Legrand, son Ingénieur en Chef" (1 p.), texte de reconnaissance suite à la démission de l'ingénieur (2 pp.) suivi de la liste des signatures des personnes ayant travaillé sous ses ordres (5 pp.).

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Livre d'or) - Reconnaissance de travail de l’ingénieur Charles Legrand.
    Bruxelles, "Novembre 1880".

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f°.

    Relié par Schavye : plein chagrin rouge entièrement décoré à froid de diverses roul. cernant, sur un fond de losanges décorés, le monogramme "C L" en cuirs mosaïqués noir, beige et vert (plat sup.) et la date "1880" (plat inf.), dos à nerfs fleuronné à froid, coupes guillochées à froid, doublures de reps moiré vert foncé cerné de plusieurs roul. et filets à froid, gardes de même reps, tranches dorées (coins, coupes et nerfs lég. frottés).

    Composition : titre ("Adresse du Personnel du Service des Travaux de la Société anonyme pour la Construction des Chemins de fer énumérés à l'art. VII de la Convention du 31 Janvier 1873, à Monsieur Charles Legrand, son Ingénieur en Chef" (1 p.), texte de reconnaissance suite à la démission de l'ingénieur (2 pp.) suivi de la liste des signatures des personnes ayant travaillé sous ses ordres (5 pp.).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 307 — (Belgique, Militaria) - Au colonel commandant Joseph David, les officiers effectifs et honoraires de la Garde civique d’Anvers.
    [ Anvers], 1875.

    In-f° : 20 ff. sur peau de vélin (qqs pet. taches sans gravité).

    Rel. de l'époque : plein chagrin rouge, cadre de filets dorés et à froid cernant les plats, second cadre de filets entrecroisés, écoinçons et ornements mosaïqués de cuir vert et bleu nuit dans les coins et sur chaque côté, au plat supérieur titre doré entourant le blason de la ville d'Anvers doré sur une pièce mosaïquée de cuir noir sertie de filets dorés et surmonté d'une couronne, dos muet orné de filets et petits fers dorés, doublures de tabis gris perle encadrées d'une large dentelle dorée (cahiers défaits, épidermures sur les coupes, pet. taches).


    Registre contenant le procès-verbal de la remise du portrait peint à l'huile du colonel-commandant David réalisé par Joseph Delin, "en témoignage d'estime, d'amitié et de reconnaissance pour les services rendus", avec les signatures autographes des officiers souscripteurs.
    ¶ Proces-verbaal van overdracht, ondertekend door de officieren van de Burgerlijke Wacht te Antwerpen, betreffende het olieverfportret van Joseph David door Joseph Delin.

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Militaria) - Au colonel commandant Joseph David, les officiers effectifs et honoraires de la Garde civique d’Anvers.
    [ Anvers], 1875.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° : 20 ff. sur peau de vélin (qqs pet. taches sans gravité).

    Rel. de l'époque : plein chagrin rouge, cadre de filets dorés et à froid cernant les plats, second cadre de filets entrecroisés, écoinçons et ornements mosaïqués de cuir vert et bleu nuit dans les coins et sur chaque côté, au plat supérieur titre doré entourant le blason de la ville d'Anvers doré sur une pièce mosaïquée de cuir noir sertie de filets dorés et surmonté d'une couronne, dos muet orné de filets et petits fers dorés, doublures de tabis gris perle encadrées d'une large dentelle dorée (cahiers défaits, épidermures sur les coupes, pet. taches).

    Registre contenant le procès-verbal de la remise du portrait peint à l'huile du colonel-commandant David réalisé par Joseph Delin, "en témoignage d'estime, d'amitié et de reconnaissance pour les services rendus", avec les signatures autographes des officiers souscripteurs. ¶ Proces-verbaal van overdracht, ondertekend door de officieren van de Burgerlijke Wacht te Antwerpen, betreffende het olieverfportret van Joseph David door Joseph Delin.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 308 — (Belgique, Noblesse) - Croquis généalogique de la maison de Lannoy.
    [c. 1550].

    4 pp. in-f° (suite du dernier arbre manquante, papier lég. et uniformément bruni, qqs taches, plis, bords lég. effrangés).


    Extrait d'un armorial en français relatif aux de Lannoy, famille de noblesse ancienne, originaire du Hainaut. Liste de noms avec description d'armoiries suivie d'une soixantaine de blasons disposés en 3 arbres généalogiques, le tout dessiné à l'encre noire et aquarellé.

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Noblesse) - Croquis généalogique de la maison de Lannoy.
    [c. 1550].

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    4 pp. in-f° (suite du dernier arbre manquante, papier lég. et uniformément bruni, qqs taches, plis, bords lég. effrangés).

    Extrait d'un armorial en français relatif aux de Lannoy, famille de noblesse ancienne, originaire du Hainaut. Liste de noms avec description d'armoiries suivie d'une soixantaine de blasons disposés en 3 arbres généalogiques, le tout dessiné à l'encre noire et aquarellé.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 309 — (Belgique, Noblesse) - Ens. 13 ouvr. - DELSAUX, Pierre.- " Généalogie de la famille Greyson.
    1867".

    In-f° (nombreux ff. vierges, piqûres, nombreuses rouss. sur des ff. blancs in fine).

    Rel. de l'époque : plein chagrin rouge, plats cernés d'encadrements dorés dont un fleuronné, dos orné de filets dorés à nerfs (plat sup. dérelié, griffes, épidermures sur le plat inf., plats noircis sur les bords, mors, nerfs et coiffes frottés, coupes et coins fort émoussés).


    Composée de tableaux généalogiques des familles de Pipenpoy, t'Kint de Roodenbeke, Van Den Casteelen et Halfhuys (ornés de leurs armoiries) et de copies de documents (testaments en néerlandais d'Henri de Bronchorst et Cornelie Van Den Casteelen, déclaration du roi d'armes De Grez au sujet de la généalogie et alliance de la famille Halfhuys, fondation de bourses d'études de Jean Jacob à Bologne...).
    JOINT : (1). GOFFIN, René.- 12 plaquettes généalogiques. 20e s. In-8° brochés (qqs défauts, la plupart avec ex-dono ms. de l'auteur). Consacrées aux familles Hanon (ex-dono à Pierre Fabry), Van der Oudelingen (en 2 parties), de Maurage, du Ponthois et d'Avernas (avec div. docs mss et faire-part de décès; note à Fabry de Goffin : "Cet enfantelet, resté 2 ans dans le salon de l'imprimeur Leherte, n'est pas ressuscité de ma main, car ce fut sans bon à tirer !"), etc.-- DU CHASTEL de la HOWARDERIE, P.-A.- Causerie sur les noms de familles. S.l.n.d., in-12° br.-- 2 dossiers généalogiques (doc. mss surtout) sur les familles Baesen et de Wynants.

    Est. : 200 / 250 €

    (Belgique, Noblesse) - Ens. 13 ouvr. - DELSAUX, Pierre.- " Généalogie de la famille Greyson.
    1867".

    Est. : 200 / 250 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° (nombreux ff. vierges, piqûres, nombreuses rouss. sur des ff. blancs in fine).

    Rel. de l'époque : plein chagrin rouge, plats cernés d'encadrements dorés dont un fleuronné, dos orné de filets dorés à nerfs (plat sup. dérelié, griffes, épidermures sur le plat inf., plats noircis sur les bords, mors, nerfs et coiffes frottés, coupes et coins fort émoussés).

    Composée de tableaux généalogiques des familles de Pipenpoy, t'Kint de Roodenbeke, Van Den Casteelen et Halfhuys (ornés de leurs armoiries) et de copies de documents (testaments en néerlandais d'Henri de Bronchorst et Cornelie Van Den Casteelen, déclaration du roi d'armes De Grez au sujet de la généalogie et alliance de la famille Halfhuys, fondation de bourses d'études de Jean Jacob à Bologne...). JOINT : (1). GOFFIN, René.- 12 plaquettes généalogiques. 20e s. In-8° brochés (qqs défauts, la plupart avec ex-dono ms. de l'auteur). Consacrées aux familles Hanon (ex-dono à Pierre Fabry), Van der Oudelingen (en 2 parties), de Maurage, du Ponthois et d'Avernas (avec div. docs mss et faire-part de décès; note à Fabry de Goffin : "Cet enfantelet, resté 2 ans dans le salon de l'imprimeur Leherte, n'est pas ressuscité de ma main, car ce fut sans bon à tirer !"), etc.-- DU CHASTEL de la HOWARDERIE, P.-A.- Causerie sur les noms de familles. S.l.n.d., in-12° br.-- 2 dossiers généalogiques (doc. mss surtout) sur les familles Baesen et de Wynants.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 310 — (Belgique, Noblesse) - Ens. 2 pièces - Diplôme de docteur en droit de l’université de Leyde à Eugène Amour de Cartier (1803-1869).
    Leyde, 23 avril 1827.

    En latin, sur peau de vélin, 30,5 x 51 cm, signatures et cachet, sceau de cire rouge pendant sous boîtier de métal (sceau en partie brisé et émietté).


    Le baron de Cartier fut propriétaire d'une usine de minium de fer (reprise en 1900 par Ligot) et bourgmestre de Watermael-Boitsfort (1842-1847).
    JOINT : MARIE-THÉRÈSE d'AUTRICHE.- Lettres patentes d'habilitation à posséder un canonicat à Sainte-Monégonde de Chimay, pour François Albert Despret. Bruxelles, 29-01-1751. En français, sur peau de vélin, 30,5 x 51 cm, signé par le conseiller Misson (?), cachet fiscal et sceau pendant de cire rouge (légères taches, sceau à moitié conservé).

    Est. : 100 / 120 €

    (Belgique, Noblesse) - Ens. 2 pièces - Diplôme de docteur en droit de l’université de Leyde à Eugène Amour de Cartier (1803-1869).
    Leyde, 23 avril 1827.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    En latin, sur peau de vélin, 30,5 x 51 cm, signatures et cachet, sceau de cire rouge pendant sous boîtier de métal (sceau en partie brisé et émietté).

    Le baron de Cartier fut propriétaire d'une usine de minium de fer (reprise en 1900 par Ligot) et bourgmestre de Watermael-Boitsfort (1842-1847). JOINT : MARIE-THÉRÈSE d'AUTRICHE.- Lettres patentes d'habilitation à posséder un canonicat à Sainte-Monégonde de Chimay, pour François Albert Despret. Bruxelles, 29-01-1751. En français, sur peau de vélin, 30,5 x 51 cm, signé par le conseiller Misson (?), cachet fiscal et sceau pendant de cire rouge (légères taches, sceau à moitié conservé).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 311 — (Belgique, Noblesse) - Ens. 1 ms. et 1 notice - ( GOETSCHALCKX, Petrus Josephus).- Histoire généalogique de la famille van Praet.
    "Anv. [ Anvers], 02" [ 1902].

    In-4° : [2]-113 pp. de papier vélin entièrement réglé de rouge, texte calligraphié à la plume et encres rouge et noire, TITRE ILLUSTRÉ AQUARELLÉ, 17 ARMOIRIES DESSINÉES À LA PLUME ET PEINTES (sauf 2) (très léger transfert des illustrations en couleurs sur les pages en regard, sinon bel état).

    Rel. de l'époque : pleine peau de truie fauve sur ais de bois biseautés, plats entièrement ornés de trèfles dorés inscrits dans des croisillons, grand fermoir en métal ciselé, dos à nerfs fleuronné doré, dentelle intérieure, tr. dorées. Sous pochette de soie imprimée.


    Beau manuscrit généalogique revêtu d'une reliure de style Renaissance. L'étude, fondée notamment sur les travaux de J.-J. Gaillard sur le Franc de Bruges, fait remonter cette famille d'ancienne noblesse à Gervais ou Servais van Praet, créé chevalier par le comte de Flandre Charles le Bon au 13e siècle. L'auteur, identifié au colophon, est Goetschalckx (1856-1925), prêtre et historien natif de Hoogstraten, curé de Ekeren-Donk (# Nationaal biogr. woordenboek 5-391/394). Les illustrations (et la calligraphie?) sont l'oeuvre du graphiste, illustrateur, graveur et peintre anversois Eduard Pellens, qui signe sous le titre illustré.
    Provenance : Adalbert van Praet; Alida Du Bois de Vroylande, née van Praet, 1908; Simone Fabri, née Du Bois de Vroylande, 1940.
    JOINT : Notice sur l'origine des armoiries [...]. Anvers, J.-E. Buschmann, 1849, in-8°, 16 pp.
    ¶ Genealogisch handschrift met de geschiedenis van de familie van Praet teruggaand tot de 13de eeuw. Verlucht met 17 wapenschilden door de Antwerpse kunstenaar Eduard Pellens (1872-1947). Eigentijdse band in renaissancestijl.

    Est. : 150 / 200 €

    (Belgique, Noblesse) - Ens. 1 ms. et 1 notice - ( GOETSCHALCKX, Petrus Josephus).- Histoire généalogique de la famille van Praet.
    "Anv. [ Anvers], 02" [ 1902].

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-4° : [2]-113 pp. de papier vélin entièrement réglé de rouge, texte calligraphié à la plume et encres rouge et noire, TITRE ILLUSTRÉ AQUARELLÉ, 17 ARMOIRIES DESSINÉES À LA PLUME ET PEINTES (sauf 2) (très léger transfert des illustrations en couleurs sur les pages en regard, sinon bel état).

    Rel. de l'époque : pleine peau de truie fauve sur ais de bois biseautés, plats entièrement ornés de trèfles dorés inscrits dans des croisillons, grand fermoir en métal ciselé, dos à nerfs fleuronné doré, dentelle intérieure, tr. dorées. Sous pochette de soie imprimée.

    Beau manuscrit généalogique revêtu d'une reliure de style Renaissance. L'étude, fondée notamment sur les travaux de J.-J. Gaillard sur le Franc de Bruges, fait remonter cette famille d'ancienne noblesse à Gervais ou Servais van Praet, créé chevalier par le comte de Flandre Charles le Bon au 13e siècle. L'auteur, identifié au colophon, est Goetschalckx (1856-1925), prêtre et historien natif de Hoogstraten, curé de Ekeren-Donk (# Nationaal biogr. woordenboek 5-391/394). Les illustrations (et la calligraphie?) sont l'oeuvre du graphiste, illustrateur, graveur et peintre anversois Eduard Pellens, qui signe sous le titre illustré. Provenance : Adalbert van Praet; Alida Du Bois de Vroylande, née van Praet, 1908; Simone Fabri, née Du Bois de Vroylande, 1940. JOINT : Notice sur l'origine des armoiries [...]. Anvers, J.-E. Buschmann, 1849, in-8°, 16 pp. ¶ Genealogisch handschrift met de geschiedenis van de familie van Praet teruggaand tot de 13de eeuw. Verlucht met 17 wapenschilden door de Antwerpse kunstenaar Eduard Pellens (1872-1947). Eigentijdse band in renaissancestijl.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 312 — (Belgique, Noblesse) - LÉOPOLD Ier de Belgique (1790-1865).- Lettres patentes de reconnaissance de noblesse et de concession du titre de chevalier à Rodolphe Léopold Joseph de Burtin.
    Laeken, 24 octobre 1857.

    In-f° : [9] pp. sur peau de vélin, calligraphiées en français à l'encre noire, armoiries aquarellées, sign. autogr. du roi, du ministre des Affaires étrangères (comte Vilain XIIII) et des représentants du Conseil héraldique, avec cachets, sceau sous papier et grand sceau de cire rouge sous boîtier cartonné recouvert de percaline bordeaux (rouss. aux 1re et dernière pages et au milieu du cahier).

    Rel. de l'époque : plein maroquin noir, triple encadrement de filets et écoinçons dorés cernant les plats, au centre chiffre doré dans un encadrement ovale dessiné aux petits fers, 4 rubans de soie aux couleurs nationales, dos lisse muet, cordon d'attache apparent, sous chemise de papier percaliné bordeaux (pet. épidermures aux coupes, chemise lég. effrangée).


    Issu d'une famille de notables brabançons, Rodolphe de Burtin (Bruxelles 1806-1865) était docteur en droit, juge de paix à Wolvertem et conseiller provincial de Brabant.
    # Annuaire de la noblesse de Belgique, 1858 et 1891.

    Est. : 400 / 500 €

    (Belgique, Noblesse) - LÉOPOLD Ier de Belgique (1790-1865).- Lettres patentes de reconnaissance de noblesse et de concession du titre de chevalier à Rodolphe Léopold Joseph de Burtin.
    Laeken, 24 octobre 1857.

    Est. : 400 / 500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° : [9] pp. sur peau de vélin, calligraphiées en français à l'encre noire, armoiries aquarellées, sign. autogr. du roi, du ministre des Affaires étrangères (comte Vilain XIIII) et des représentants du Conseil héraldique, avec cachets, sceau sous papier et grand sceau de cire rouge sous boîtier cartonné recouvert de percaline bordeaux (rouss. aux 1re et dernière pages et au milieu du cahier).

    Rel. de l'époque : plein maroquin noir, triple encadrement de filets et écoinçons dorés cernant les plats, au centre chiffre doré dans un encadrement ovale dessiné aux petits fers, 4 rubans de soie aux couleurs nationales, dos lisse muet, cordon d'attache apparent, sous chemise de papier percaliné bordeaux (pet. épidermures aux coupes, chemise lég. effrangée).

    Issu d'une famille de notables brabançons, Rodolphe de Burtin (Bruxelles 1806-1865) était docteur en droit, juge de paix à Wolvertem et conseiller provincial de Brabant. # Annuaire de la noblesse de Belgique, 1858 et 1891.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 313 — (Belgique, Noblesse) - Recueil héraldique brabançon.
    S.l., 17e siècle.

    Pet. in-f° : 21 planches dont 9 dépl. et 2 contrecollées sur ff., dessinées à la plume et coloriées (sauf 7) (qqs taches sans gravité).

    Cartonnage du 19e siècle : demi-percaline verte, filets à froid sur le dos muet (plats frottés, coupes us.).


    Armorial constitué de compositions originales de différentes mains, figurant de nombreux blasons, parfois présentés sur des arbres généalogiques, ainsi que 3 représentations de pierres tombales (2 avec gisants : duc Jean Ier de Brabant et Jean de Baronaige, amman de Bruxelles, avec son épouse Catherine de Ligne). Elles concernent les familles d'Ophem (copie d'une lettre patente en espagnol), Damant, d'Egmont, Schoonhoven, Berthout, van der Noot, de Castro, della Faille, de Manmaker, etc.
    Provenance : baron Surmont de Volsberghe (ex-libris typographié, date ms. 1878).

    Est. : 3.000 / 4.000 €

    (Belgique, Noblesse) - Recueil héraldique brabançon.
    S.l., 17e siècle.

    Est. : 3.000 / 4.000 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Pet. in-f° : 21 planches dont 9 dépl. et 2 contrecollées sur ff., dessinées à la plume et coloriées (sauf 7) (qqs taches sans gravité).

    Cartonnage du 19e siècle : demi-percaline verte, filets à froid sur le dos muet (plats frottés, coupes us.).

    Armorial constitué de compositions originales de différentes mains, figurant de nombreux blasons, parfois présentés sur des arbres généalogiques, ainsi que 3 représentations de pierres tombales (2 avec gisants : duc Jean Ier de Brabant et Jean de Baronaige, amman de Bruxelles, avec son épouse Catherine de Ligne). Elles concernent les familles d'Ophem (copie d'une lettre patente en espagnol), Damant, d'Egmont, Schoonhoven, Berthout, van der Noot, de Castro, della Faille, de Manmaker, etc. Provenance : baron Surmont de Volsberghe (ex-libris typographié, date ms. 1878).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 314 — (Belgique, Noblesse) - VANDERCRUYSSEN, Adolphe.- " Généalogie de la famille Du Bois [dit Vanden Bossche]. Peint et écrit par Adolphe Vander Cruyssen,
    [ S.l.], 1856."

    In-f° (42 x 31 cm) : [17]-[23 bl.] pp.; serpentes entre les pp. de texte (lég. migrations d'encre à qqs ff., lég. rouss. et pet. taches aux serpentes).

    Rel. de l'époque : plein maroquin rouge à petits grains, motif spiralés avec rosettes de cuir noir et points dorés couvrant entièrement les plats, dos lisse fleuronné "à la grotesque", gardes de papier moiré fleuragé blanc, tranches dorées (rel. défraîchie, avec bords très frottés et taches sur le plat sup. et ,


    Famille noble dont Pierre Lievin Louis a été créé Baron en 1792. Chaque page abondamment illustrée de blasons (plusieurs de grand format dont celui du titre) et usage d'une belle calligraphie pour le texte (à pleine page, ou sur 2 ou 3 colonnes, avec ornements de branchages et feuilles à quelques pages). Débute au XVe s. pour finir avec le baron Arnold d'Herderssem, né en 1844, "unique héritier de la branche ainée des Kerchove seigneurs d'Oesselghem et de l'ancienne et noble maison des Barons Du Bois dit Van den Bossche". Avec un complément à cette dernière notice, par une main plus récente (décès d'Arnold en 1919, époux de Victorine de Nève de Roden, mort sans enfants).

    Est. : 500 / 600 €

    (Belgique, Noblesse) - VANDERCRUYSSEN, Adolphe.- " Généalogie de la famille Du Bois [dit Vanden Bossche]. Peint et écrit par Adolphe Vander Cruyssen,
    [ S.l.], 1856."

    Est. : 500 / 600 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° (42 x 31 cm) : [17]-[23 bl.] pp.; serpentes entre les pp. de texte (lég. migrations d'encre à qqs ff., lég. rouss. et pet. taches aux serpentes).

    Rel. de l'époque : plein maroquin rouge à petits grains, motif spiralés avec rosettes de cuir noir et points dorés couvrant entièrement les plats, dos lisse fleuronné "à la grotesque", gardes de papier moiré fleuragé blanc, tranches dorées (rel. défraîchie, avec bords très frottés et taches sur le plat sup. et ,

    Famille noble dont Pierre Lievin Louis a été créé Baron en 1792. Chaque page abondamment illustrée de blasons (plusieurs de grand format dont celui du titre) et usage d'une belle calligraphie pour le texte (à pleine page, ou sur 2 ou 3 colonnes, avec ornements de branchages et feuilles à quelques pages). Débute au XVe s. pour finir avec le baron Arnold d'Herderssem, né en 1844, "unique héritier de la branche ainée des Kerchove seigneurs d'Oesselghem et de l'ancienne et noble maison des Barons Du Bois dit Van den Bossche". Avec un complément à cette dernière notice, par une main plus récente (décès d'Arnold en 1919, époux de Victorine de Nève de Roden, mort sans enfants).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 315 — (Belgique, Religion & Art populaire) - Album met 46 amusante ingekleurde pentekeningen in een naïeve stijl, elk met een katholiek-moraliserend onderschrift in het Nederlands.
    Vlaanderen, c. 1800.

    In-12° (12,5 x 9 cm) : [46] bln (2 kleine wormgaatjes in rechtermarge van eerste bln, enkele lichte vegen).

    Eigentijds kartonnen bandje (gewreven).


    Herkomst : gekocht door Hans Kock te Kortrijk in december 1914 (Duitse hs aantekening gekleefd op binnenzijde voorplat).
    ¶ Carnet de 46 dessins amusants, à la plume et rehaussés, dans un style naïf, avec légendes catholico-moralisantes en néerlandais. Cartonnage de l'ép. (faibles us.).

    Est. : 500 / 600 €

    (Belgique, Religion & Art populaire) - Album met 46 amusante ingekleurde pentekeningen in een naïeve stijl, elk met een katholiek-moraliserend onderschrift in het Nederlands.
    Vlaanderen, c. 1800.

    Est. : 500 / 600 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-12° (12,5 x 9 cm) : [46] bln (2 kleine wormgaatjes in rechtermarge van eerste bln, enkele lichte vegen).

    Eigentijds kartonnen bandje (gewreven).

    Herkomst : gekocht door Hans Kock te Kortrijk in december 1914 (Duitse hs aantekening gekleefd op binnenzijde voorplat). ¶ Carnet de 46 dessins amusants, à la plume et rehaussés, dans un style naïf, avec légendes catholico-moralisantes en néerlandais. Cartonnage de l'ép. (faibles us.).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 316 — (Espagne, Archivalia) - JEANNE de CASTILLE (1479-1555).- Lettres patentes pour Rodrigo de Montoya.
    Valladolid (?), mai 1512.

    En espagnol, 10 ff. pet. in-f° (30 x 22 cm), sur peau de vélin, grandes armoiries peintes au verso de la couverture, sign. et inscriptions d'une autre main (probablement ajoutées plus tardivement), grand sceau de plomb pendant (mouill. claires, qqs ff. jaunis, plis).

    Sous couv. de parchemin de l'époque, avec cordon d'attache aux fils rouges, bleus et verts. Sous boîtier postérieur (17e s.) en bois couvert de veau olive au riche décor doré aux petits fers, filets et roulettes, charnières et 4 fermoirs en métal, intérieur doublé de soie turquoise (1 fermoir incomplet, cuir frotté, qqs pet. taches, pet. traces de rouille et oxydation aux charnières).


    Copie probablement d'époque (lettrines non exécutées) de ces lettres données par Jeanne la Folle, mère de Charles Quint et de Ferdinand d’Autriche, future reine d’Aragon en 1516. Illustrée, sans doute postérieurement, des armoiries des Montoya : d'azur à dix feuilles de peuplier d'argent, placées trois, trois, trois et un, à la bordure de sinople chargée du cordon d'argent de l'Ordre de saint François. Ces armes présentent en outre, en chef, une croix de Saint-Antoine (en tau, symbole des franciscains), avec la devise "Virtus tuetur" et le cri "Monte Oias". La famille de Montoya est un lignage ancien d'origine basque (Álava), ramifié dans le reste de l’Espagne (La Rioja au sud du Pays Basque, Castille et Andalousie…) et dont certains membres émigrèrent aux Amériques. On trouve plusieurs mentions de Rodrigo de Montoya, pas nécessairement la même personne ni la même famille, notamment un résident de Basquiñuelas (Alvala), juge-arbitre vers 1512-1517, un alcade (maire) de la communauté de Portilla (province d’Álava), etc.

    Est. : 1.000 / 1.500 €

    (Espagne, Archivalia) - JEANNE de CASTILLE (1479-1555).- Lettres patentes pour Rodrigo de Montoya.
    Valladolid (?), mai 1512.

    Est. : 1.000 / 1.500 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    En espagnol, 10 ff. pet. in-f° (30 x 22 cm), sur peau de vélin, grandes armoiries peintes au verso de la couverture, sign. et inscriptions d'une autre main (probablement ajoutées plus tardivement), grand sceau de plomb pendant (mouill. claires, qqs ff. jaunis, plis).

    Sous couv. de parchemin de l'époque, avec cordon d'attache aux fils rouges, bleus et verts. Sous boîtier postérieur (17e s.) en bois couvert de veau olive au riche décor doré aux petits fers, filets et roulettes, charnières et 4 fermoirs en métal, intérieur doublé de soie turquoise (1 fermoir incomplet, cuir frotté, qqs pet. taches, pet. traces de rouille et oxydation aux charnières).

    Copie probablement d'époque (lettrines non exécutées) de ces lettres données par Jeanne la Folle, mère de Charles Quint et de Ferdinand d’Autriche, future reine d’Aragon en 1516. Illustrée, sans doute postérieurement, des armoiries des Montoya : d'azur à dix feuilles de peuplier d'argent, placées trois, trois, trois et un, à la bordure de sinople chargée du cordon d'argent de l'Ordre de saint François. Ces armes présentent en outre, en chef, une croix de Saint-Antoine (en tau, symbole des franciscains), avec la devise "Virtus tuetur" et le cri "Monte Oias". La famille de Montoya est un lignage ancien d'origine basque (Álava), ramifié dans le reste de l’Espagne (La Rioja au sud du Pays Basque, Castille et Andalousie…) et dont certains membres émigrèrent aux Amériques. On trouve plusieurs mentions de Rodrigo de Montoya, pas nécessairement la même personne ni la même famille, notamment un résident de Basquiñuelas (Alvala), juge-arbitre vers 1512-1517, un alcade (maire) de la communauté de Portilla (province d’Álava), etc.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 317 — (France, Archivalia) - Archives de la famille de Franquefort (ou de Francfort) et de familles alliées ainsi que de la seigneurie de Barrouère (La Rochelle), 15e – 20e siècle.

    C. 1.000 documents dont c. 300 sur parchemin, en feuilles ou en cahiers.


    Les Franquefort, militaires principalement (cavalerie) et huguenots (une branche de la famille s'était enfuit en Irlande) étaient liés aux familles les plus importantes de La Rochelle comme les Baudouin, Bezard de la Maindrie, Bizet, Journeau, Pinet, Reau...
    Fond important et très varié contenant des pièces d'intérêt généalogique, des actes d'achat et de vente, baux et hypothèques, quittances... touchant leurs fiefs, seigneuries, censes et rentes de terres, fermes ou vignobles, des pièces de procès et sentences du Parlement de La Rochelle et de Paris, mémos et courrier non seulement d'intérêt privé mais aussi relatif aux affaires politiques ou militaires, des actes de naturalisation, quelques pièces imprimées etc. L’héritière Louise Pauline Sophie de Franquefort épousait Jules Armand Félix Galtier de Laroque, issu d’une grande famille protestante de Lacaune (Tarn) d'où les archives de Laroque et des familles alliées Bonnefoy, Briffon, Cumenge, Gualy, Ruffet e.a.
    Contient e.a. : contrats de mariage d'Henri Baudouin, fils de Pierre, avec Anne Bremand (1571), d'Armand Gaspar Salberet, écuyer et seigneur de la Pussardrie, avec Françoise Esther Bernon (1711).-- Actes mortuaires de Jeanne Pineau (1701), Blandine Richard, épouse d'Auguste Journeau avocat au Parlement de La Rochelle (1713), de Marguerite Pineau, veuve sieur Charles Poisson (1718), de Magdelaine Journeau, veuve Marc Henry Pineau (1732), de Pierre Auguste Baudouin, chevalier et seigneur de la Noue et de Vieux-Fief (1749), de Jacques Paul de Franquefort, ancien colonel de cavalerie (1811).-- Partage de la succession de Michel Reau et Marie Choisy, (1608).-- Testaments de Marc Henri Pineau, de dame Magdelaine Journeau (1705), d'Henri de Franquefort (qui souhaite un enterrement à la manière protestante, 1712), de Pierre Reau, sieur de Vieux-Fief (1733).-- Codicille de Auguste Journeau, avocat au Parlement de La Rochelle (1760).-- “Inventory of the effects of captain Peter Franquefort” (1755).-- Dénombrements de la seigneurie de la Barrouère (Tasdon, La Rochelle).-- “Mémoire des papiers de la Barouère“ (1632).-- Achat de la seigneurie de la Baugé (Saint-Christophe, Charente) par Paul de Franquefort.-- Charte de Jean, archevêque de Canterbury au sujet de la tutelle des enfants de François de Franquefort (1737).-- Copie collationnée de la naturalisation de Jacques Paul de Franquefort comme citoyen de Baden-Hochberg par Charles-Frédéric, marquis de Baden-Hochberg (1778).-- “Copy of the oath to be taken for naturalizing foreigners in Ireland” (18ème siècle).-- Déclarations de Richard et Guillaume, évêques de Waterford (Irlande), attestant que Peter Augustus Franquefort a juré à suivre la liturgie de l’Église de Irlande (1779 et 1785).-- Copie de la lettre de naturalisation irlandaise de James Paul de Franquefort, 1800.-- Concession à perpétuité à la marquise Ernest de Corbière de Valès, née de Franquefort, dans le cimetière protestant de Castres, avec plan (1802).-- Procuration de Pierre Jacques de Franquefort, seul héritier de dame Elizabeth Bezard de la Maindrie, veuve Jasias de Franquefort (Waterford), à Jacques Paul de Franquefort, colonel de cavalerie, lui donnant le droit de continuer les affaires de Jacques Bezard de la Maindrie (1805).-- Pièces de François Jean, comte de Preissac et officier de la Légion d’Honneur, et dame Carolina A. de Franquefort, au sujet de la succession Jean Paul de Franquefort (1822).-- Extrait des registres de baptême de l’église reformée de La Rochelle (1609-1645).-- Liste des privilèges et chartes en faveur de la ville de La Rochelle et copie d’un privilège de Louis XII pour la même (16e siècle).-- Copies des matricules du corps et collège de la maison communale de La Rochelle (16-17e siècles).-- Diplômes officiels de pèlerinages à Jérusalem et au Sanctuaire du Saint Sépulcre des dames Aussillous de Meynard, 1884-1886.-- Etc, etc.
    Fond important non seulement pour l’histoire des familles mais aussi pour l’histoire politique et économique de La Rochelle et l’activité des protestants en France et en Europe.
    # SAINT-ALLAIS, N. de.- Nobiliaire universel de France. Paris, 1919, XIII-227/229. # G. L. LEE, The Huguenot Settlements in Ireland, Longmans, 1936. # ARCÈRE, L.-E., Histoire de la ville de la Rochelle et du pays d'Aulnis. La Rochelle, 1751, passim.

    Est. : 350 / 400 €

    (France, Archivalia) - Archives de la famille de Franquefort (ou de Francfort) et de familles alliées ainsi que de la seigneurie de Barrouère (La Rochelle), 15e – 20e siècle.

    Est. : 350 / 400 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    C. 1.000 documents dont c. 300 sur parchemin, en feuilles ou en cahiers.

    Les Franquefort, militaires principalement (cavalerie) et huguenots (une branche de la famille s'était enfuit en Irlande) étaient liés aux familles les plus importantes de La Rochelle comme les Baudouin, Bezard de la Maindrie, Bizet, Journeau, Pinet, Reau... Fond important et très varié contenant des pièces d'intérêt généalogique, des actes d'achat et de vente, baux et hypothèques, quittances... touchant leurs fiefs, seigneuries, censes et rentes de terres, fermes ou vignobles, des pièces de procès et sentences du Parlement de La Rochelle et de Paris, mémos et courrier non seulement d'intérêt privé mais aussi relatif aux affaires politiques ou militaires, des actes de naturalisation, quelques pièces imprimées etc. L’héritière Louise Pauline Sophie de Franquefort épousait Jules Armand Félix Galtier de Laroque, issu d’une grande famille protestante de Lacaune (Tarn) d'où les archives de Laroque et des familles alliées Bonnefoy, Briffon, Cumenge, Gualy, Ruffet e.a. Contient e.a. : contrats de mariage d'Henri Baudouin, fils de Pierre, avec Anne Bremand (1571), d'Armand Gaspar Salberet, écuyer et seigneur de la Pussardrie, avec Françoise Esther Bernon (1711).-- Actes mortuaires de Jeanne Pineau (1701), Blandine Richard, épouse d'Auguste Journeau avocat au Parlement de La Rochelle (1713), de Marguerite Pineau, veuve sieur Charles Poisson (1718), de Magdelaine Journeau, veuve Marc Henry Pineau (1732), de Pierre Auguste Baudouin, chevalier et seigneur de la Noue et de Vieux-Fief (1749), de Jacques Paul de Franquefort, ancien colonel de cavalerie (1811).-- Partage de la succession de Michel Reau et Marie Choisy, (1608).-- Testaments de Marc Henri Pineau, de dame Magdelaine Journeau (1705), d'Henri de Franquefort (qui souhaite un enterrement à la manière protestante, 1712), de Pierre Reau, sieur de Vieux-Fief (1733).-- Codicille de Auguste Journeau, avocat au Parlement de La Rochelle (1760).-- “Inventory of the effects of captain Peter Franquefort” (1755).-- Dénombrements de la seigneurie de la Barrouère (Tasdon, La Rochelle).-- “Mémoire des papiers de la Barouère“ (1632).-- Achat de la seigneurie de la Baugé (Saint-Christophe, Charente) par Paul de Franquefort.-- Charte de Jean, archevêque de Canterbury au sujet de la tutelle des enfants de François de Franquefort (1737).-- Copie collationnée de la naturalisation de Jacques Paul de Franquefort comme citoyen de Baden-Hochberg par Charles-Frédéric, marquis de Baden-Hochberg (1778).-- “Copy of the oath to be taken for naturalizing foreigners in Ireland” (18ème siècle).-- Déclarations de Richard et Guillaume, évêques de Waterford (Irlande), attestant que Peter Augustus Franquefort a juré à suivre la liturgie de l’Église de Irlande (1779 et 1785).-- Copie de la lettre de naturalisation irlandaise de James Paul de Franquefort, 1800.-- Concession à perpétuité à la marquise Ernest de Corbière de Valès, née de Franquefort, dans le cimetière protestant de Castres, avec plan (1802).-- Procuration de Pierre Jacques de Franquefort, seul héritier de dame Elizabeth Bezard de la Maindrie, veuve Jasias de Franquefort (Waterford), à Jacques Paul de Franquefort, colonel de cavalerie, lui donnant le droit de continuer les affaires de Jacques Bezard de la Maindrie (1805).-- Pièces de François Jean, comte de Preissac et officier de la Légion d’Honneur, et dame Carolina A. de Franquefort, au sujet de la succession Jean Paul de Franquefort (1822).-- Extrait des registres de baptême de l’église reformée de La Rochelle (1609-1645).-- Liste des privilèges et chartes en faveur de la ville de La Rochelle et copie d’un privilège de Louis XII pour la même (16e siècle).-- Copies des matricules du corps et collège de la maison communale de La Rochelle (16-17e siècles).-- Diplômes officiels de pèlerinages à Jérusalem et au Sanctuaire du Saint Sépulcre des dames Aussillous de Meynard, 1884-1886.-- Etc, etc. Fond important non seulement pour l’histoire des familles mais aussi pour l’histoire politique et économique de La Rochelle et l’activité des protestants en France et en Europe. # SAINT-ALLAIS, N. de.- Nobiliaire universel de France. Paris, 1919, XIII-227/229. # G. L. LEE, The Huguenot Settlements in Ireland, Longmans, 1936. # ARCÈRE, L.-E., Histoire de la ville de la Rochelle et du pays d'Aulnis. La Rochelle, 1751, passim.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 318 — (France, Archivalia) - Ens. 1 manuscrit, 5 photos et des doc. - [ CHARBONNEL, Joseph-Jean-Baptiste].- " Biographie de Mr. le Comte Léon ».
    [ Paris, le 27 août 1852].

    Pet. in-4° carré : 8 pp.

    Broché (rouss.).


    Titrée sur la 1re page "Études sur la nature spirituelle et physique de Monsieur le Comte Léon, fils de sa Majesté l'Empereur Napoléon 1er et ancien commandant de la garde nationale de Saint-Denis". Le manuscrit, dont la rédaction débuta le 11 juillet et s'acheva le 27 août 1852, commence par un portrait moral de Charles Léon d'après une description faite par le penseur utopiste François-Guillaume Coëssin à Charbonnel : "Il a tous les défauts de son père : La Chipperie; La Personnalité; La tendance de rapporter tout à lui. Mais il ne fera jamais une action indélicate".
    Le comte Léon (1806-1881), premier fils naturel de Napoléon qu'il eut avec Catherine Éléonore Denuelle de la Plaigne, mena une vie mouvementée et dissolue, jusqu'à son mariage avec Françoise Jonet, couturière et fils de son jardinier, avec qui il eut 6 enfants. Le comte fut l'un des plus fervents adeptes de la secte des "familles spirituelles" créée par Coëssin. C'est d'ailleurs chez lui qu'il trouva refuge à sa sortie de prison, il avait en effet été incarcéré pour dettes à Clichy en 1838-1839. Avec Charbonnel, industriel saint-simonien et précepteur, ils continuèrent l'oeuvre de Coëssin après sa mort, créant les "Oeuvre des enfants de Dieu réunis en familles spirituelles", "Société commerciale des enfants de Dieu" et le "Journal des hommes libres en Jésus-Christ", en hommage à celui qu'ils appelaient "le plus grand philosophe chrétien des temps modernes".
    JOINT : (1). 3 photos de la Comtesse Léon (par la London Stereoscopie Corp., les maisons Courret et Benque à Paris).-- (2). 1 photo de la Duchesse de Durcal dédicacée à la comtesse Léon, 29-3-1889 (par Fernando Debas à Madrid).-- (3). 1 photo de Pedro de Bourbon dédicacée aux époux Léon, 29-6-1890 (par F. Debas).-- (4). Dossier biographique composé de photocopies d'articles, de croquis généalogiques, d'1 brouillon de lettre envoyée à Charles, 5e comte de Léon, lui proposant de venir à Brux. pour consulter le manuscrit décrit ci-dessus et de voir qqs photos (également dans ce lot), etc.

    Est. : 150 / 200 €

    (France, Archivalia) - Ens. 1 manuscrit, 5 photos et des doc. - [ CHARBONNEL, Joseph-Jean-Baptiste].- " Biographie de Mr. le Comte Léon ».
    [ Paris, le 27 août 1852].

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Pet. in-4° carré : 8 pp.

    Broché (rouss.).

    Titrée sur la 1re page "Études sur la nature spirituelle et physique de Monsieur le Comte Léon, fils de sa Majesté l'Empereur Napoléon 1er et ancien commandant de la garde nationale de Saint-Denis". Le manuscrit, dont la rédaction débuta le 11 juillet et s'acheva le 27 août 1852, commence par un portrait moral de Charles Léon d'après une description faite par le penseur utopiste François-Guillaume Coëssin à Charbonnel : "Il a tous les défauts de son père : La Chipperie; La Personnalité; La tendance de rapporter tout à lui. Mais il ne fera jamais une action indélicate". Le comte Léon (1806-1881), premier fils naturel de Napoléon qu'il eut avec Catherine Éléonore Denuelle de la Plaigne, mena une vie mouvementée et dissolue, jusqu'à son mariage avec Françoise Jonet, couturière et fils de son jardinier, avec qui il eut 6 enfants. Le comte fut l'un des plus fervents adeptes de la secte des "familles spirituelles" créée par Coëssin. C'est d'ailleurs chez lui qu'il trouva refuge à sa sortie de prison, il avait en effet été incarcéré pour dettes à Clichy en 1838-1839. Avec Charbonnel, industriel saint-simonien et précepteur, ils continuèrent l'oeuvre de Coëssin après sa mort, créant les "Oeuvre des enfants de Dieu réunis en familles spirituelles", "Société commerciale des enfants de Dieu" et le "Journal des hommes libres en Jésus-Christ", en hommage à celui qu'ils appelaient "le plus grand philosophe chrétien des temps modernes". JOINT : (1). 3 photos de la Comtesse Léon (par la London Stereoscopie Corp., les maisons Courret et Benque à Paris).-- (2). 1 photo de la Duchesse de Durcal dédicacée à la comtesse Léon, 29-3-1889 (par Fernando Debas à Madrid).-- (3). 1 photo de Pedro de Bourbon dédicacée aux époux Léon, 29-6-1890 (par F. Debas).-- (4). Dossier biographique composé de photocopies d'articles, de croquis généalogiques, d'1 brouillon de lettre envoyée à Charles, 5e comte de Léon, lui proposant de venir à Brux. pour consulter le manuscrit décrit ci-dessus et de voir qqs photos (également dans ce lot), etc.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 319 — (France, Archivalia) - LOUIS XIII, roi de France (1601-1643).- Signature autographe de Louis XIII.
    "Faict à Fontainebleau, Le troisiesme iour de Iuillet 1637".

    In-f°, 1 1/2 p., collé par le bord sup. du dernier feuillet sur carton de support.


    Sur un état des dépenses et relevés des appointements à payer aux employés de l'Hôpital de l'armée de Louis de Nogaret d'Épernon, dit Cardinal de la Valette (1593-1639).

    Est. : 200 / 250 €

    (France, Archivalia) - LOUIS XIII, roi de France (1601-1643).- Signature autographe de Louis XIII.
    "Faict à Fontainebleau, Le troisiesme iour de Iuillet 1637".

    Est. : 200 / 250 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f°, 1 1/2 p., collé par le bord sup. du dernier feuillet sur carton de support.

    Sur un état des dépenses et relevés des appointements à payer aux employés de l'Hôpital de l'armée de Louis de Nogaret d'Épernon, dit Cardinal de la Valette (1593-1639).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 320 — (France, Archivalia) - LOUIS XIV, roi de France (1638-1715).- Lettres patentes de prolongation de séjour signées Louis XIV, roi de France, à l’âge de 10 ans.
    Paris, avril 1648.

    En français, sur peau de vélin, 31,5 x 52 cm, signature du roi et divers fonctionnaires (sceau de cire noire cassé avec partie manquante).


    Signées "Louis", "par le Roy Comte de Provence, la Reyne Régente sa mère présente", durant la 5e année de son règne et alors âgé de 10 ans. Elles concernent Michel Possevere de Palerme en Sicile, ayant servi dans les armées du roi de France et auprès du cardinal-archevêque d'Aix Michel Mazarin (1605-1648) et même, "plus de dix ans auparavant", chez le frère de celui-ci, le cardinal Jules Mazarin (1602-1661), ministre d'État et successeur de Richelieu. La famille Possevere était liée aux Mazarin, comme en témoigne un acte daté d'Avignon, 11 août 1702, publié dans les "Mémoires de l'Académie de Vaucluse" (t. II, Avignon, 1883; # Gallica.fr), dans lequel il est question de "feu noble Joseph Possevere", "sans doute un parent, peut-être le beau-père de Pierre de Mazarin [père du cardinal]" et qui lègue des biens aux petites-filles de celui-ci, dont la célèbre Marie Mancini, nièce du cardinal et premier amour du jeune Louis XIV.

    Est. : 800 / 1.000 €

    (France, Archivalia) - LOUIS XIV, roi de France (1638-1715).- Lettres patentes de prolongation de séjour signées Louis XIV, roi de France, à l’âge de 10 ans.
    Paris, avril 1648.

    Est. : 800 / 1.000 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    En français, sur peau de vélin, 31,5 x 52 cm, signature du roi et divers fonctionnaires (sceau de cire noire cassé avec partie manquante).

    Signées "Louis", "par le Roy Comte de Provence, la Reyne Régente sa mère présente", durant la 5e année de son règne et alors âgé de 10 ans. Elles concernent Michel Possevere de Palerme en Sicile, ayant servi dans les armées du roi de France et auprès du cardinal-archevêque d'Aix Michel Mazarin (1605-1648) et même, "plus de dix ans auparavant", chez le frère de celui-ci, le cardinal Jules Mazarin (1602-1661), ministre d'État et successeur de Richelieu. La famille Possevere était liée aux Mazarin, comme en témoigne un acte daté d'Avignon, 11 août 1702, publié dans les "Mémoires de l'Académie de Vaucluse" (t. II, Avignon, 1883; # Gallica.fr), dans lequel il est question de "feu noble Joseph Possevere", "sans doute un parent, peut-être le beau-père de Pierre de Mazarin [père du cardinal]" et qui lègue des biens aux petites-filles de celui-ci, dont la célèbre Marie Mancini, nièce du cardinal et premier amour du jeune Louis XIV.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 321 — (France, Archivalia) - LOUIS XIV, roi de France (1638-1715).- Lettres patentes de transmission de noblesse pour la postérité de Pierre Corné de la Caillette.
    "Donné à st. Germain en laye au mois de juin lan de grâce" 1668.

    +/- 34 x 48 cm (forme irrégulière), sur peau de vélin, signée "louis" (plis, pet. trous). Transcription collée au verso du cadre.


    Compte rendu détaillé de la carrière militaire, des faits d’armes et blessures (coups de pistolet, hallebarde, pique, mousquet…) de cet écuyer qui a commencé à servir en 1645 et participé à plusieurs campagnes et sièges avant d’être nommé gouverneur en 1658. Anobli par des lettres patentes d’août 1660, qui ne mentionnaient pas ses futurs descendants, il obtient à présent que ceux-ci jouissent aussi de leurs effets.

    Est. : 150 / 200 €

    (France, Archivalia) - LOUIS XIV, roi de France (1638-1715).- Lettres patentes de transmission de noblesse pour la postérité de Pierre Corné de la Caillette.
    "Donné à st. Germain en laye au mois de juin lan de grâce" 1668.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    +/- 34 x 48 cm (forme irrégulière), sur peau de vélin, signée "louis" (plis, pet. trous). Transcription collée au verso du cadre.

    Compte rendu détaillé de la carrière militaire, des faits d’armes et blessures (coups de pistolet, hallebarde, pique, mousquet…) de cet écuyer qui a commencé à servir en 1645 et participé à plusieurs campagnes et sièges avant d’être nommé gouverneur en 1658. Anobli par des lettres patentes d’août 1660, qui ne mentionnaient pas ses futurs descendants, il obtient à présent que ceux-ci jouissent aussi de leurs effets.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 322 — (France, Archivalia) - LOUIS XV, roi de France (1710-1774).- " Lettres de 1000# de pension dans L’ordre militaire de S. Louis pour Le S. de Rocquefeuil ».
    "Donné à Versailles", le 16 août 1743".

    30 x 48 cm, sur peau de vélin, signé "Louis" (coupure diagonale sur 15 cm dans le coin inf. dr., sceau appendant de cire rouge cassé, plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).


    Transmission de la pension accordée au chevalier de Tretz à son successeur. L’Ordre royal et militaire de Saint-Louis avait été créé par Louis XIV le 5 avril 1693, pour galvaniser les officiers dans la guerre contre la Ligue d'Augsbourg, qui réunissait une bonne partie des armées européennes.

    Est. : 120 / 150 €

    (France, Archivalia) - LOUIS XV, roi de France (1710-1774).- " Lettres de 1000# de pension dans L’ordre militaire de S. Louis pour Le S. de Rocquefeuil ».
    "Donné à Versailles", le 16 août 1743".

    Est. : 120 / 150 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    30 x 48 cm, sur peau de vélin, signé "Louis" (coupure diagonale sur 15 cm dans le coin inf. dr., sceau appendant de cire rouge cassé, plis). Transcription collée au verso du cadre.

    Sous vitre et cadre de bois doré (non désencadré).

    Transmission de la pension accordée au chevalier de Tretz à son successeur. L’Ordre royal et militaire de Saint-Louis avait été créé par Louis XIV le 5 avril 1693, pour galvaniser les officiers dans la guerre contre la Ligue d'Augsbourg, qui réunissait une bonne partie des armées européennes.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 323 — (France, Archivalia) - MARIE-THÉRÈSE d'AUTRICHE, reine de France (1638-1683).- Lettre de quittance à la comtesse de Béthune, Anne-Marie de Beauvilliers (1610-1688), dame d’atours.
    Paris, 31 décembre 1667.

    En français, sur parchemin, +/- 22 x 28 cm, sign. autogr. de la reine ("Marie Terese") et de Brisacier (petit trou marginal, mouillures et plis).

    Sous passe-partout de carton gris, vitre et cadre de bois moderne (petits manques au coins du cadre).


    Marie-Thérèse d'Autriche, fille de Philippe IV d'Espagne, reine de France et épouse de Louis XIV, s'acquitte d'une somme de 32 000 livres pour ses frais d'"étoffes, linges, et autres hardes".
    # www.chateauversailles-recherche-ressources.fr.

    Est. : 250 / 300 €

    (France, Archivalia) - MARIE-THÉRÈSE d'AUTRICHE, reine de France (1638-1683).- Lettre de quittance à la comtesse de Béthune, Anne-Marie de Beauvilliers (1610-1688), dame d’atours.
    Paris, 31 décembre 1667.

    Est. : 250 / 300 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    En français, sur parchemin, +/- 22 x 28 cm, sign. autogr. de la reine ("Marie Terese") et de Brisacier (petit trou marginal, mouillures et plis).

    Sous passe-partout de carton gris, vitre et cadre de bois moderne (petits manques au coins du cadre).

    Marie-Thérèse d'Autriche, fille de Philippe IV d'Espagne, reine de France et épouse de Louis XIV, s'acquitte d'une somme de 32 000 livres pour ses frais d'"étoffes, linges, et autres hardes". # www.chateauversailles-recherche-ressources.fr.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 324ce numéro ne sera pas vendu – this lot will not be sale – dit nummer zal niet verkocht worden


    Est. : 120 / 150 €

    ce numéro ne sera pas vendu – this lot will not be sale – dit nummer zal niet verkocht worden

    Est. : 120 / 150 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 325 — (France, Militaria & Costume) - Album Louis-Antoine marquis de Wignacourt (1753-1836).

    In-12° : [12]-[4 bl.]-[6] ff.; 18 AQUARELLES.

    Album de l'époque : demi-chagrin vert-noir à petits coins, plats de papier marbré rose (rel. frottée, coupes et coins usés, pet. épidermure sur le plat sup.).


    L'album montre, en aquarelles un peu naïves, "Les divers uniformes de Louis Antoine Marquis de Wignacourt lieutenant général de armées du roi [...]. Il avait été présenté au Roi Louis XV, et il est mort sous le règne du roi Louis Philippe. Son père avait été colonel d'un régiment de cavalerie dans la charge de la bataille de Fontenoy [rectifié par une autre main "Minden"] 1745. Son oncle avait été tué à Raucour". Cette note, du 20 octobre 1889, est signée par Henri de Beauffort, petit-fils de Louis-Antoine (sa fille épousera épousera Ernest de Beauffort). Issus d'une maison illustre de Picardie, les Wignacourt sont alliés aux Sainte-Aldegonde, Arenberg, Clermont-Tonnerre, Mérode, Ligne, etc.
    Les aquarelles figurent les 12 différents uniformes portés par Louis-Antoine au cours de sa carrière : de celui de Dragon volontaire en février 1769 à celui de Maréchal de camp en mars 1791, en passant par ceux de Capitaine du régiment maître de camp général des dragons en 1772, colonel en second du régiment de Conti en 1777 et de Maître de camp du régiment royal Roussillon cavalerie en 1786. Mais aussi les uniformes de "capitaine de la 2de compagnie à cheval en 1792" et "soldat du siège de Maestricht en 1793". Suivent 6 aquarelles figurant des châteaux (qui ne sont pas des propriétés familiales mais peut-être des lieux d'hébergement lors de campagnes ?) : château de Guignicourt (Aisnes) : façade principale, basse-cour, "petit réservoir"; château de "Hongri"; "château de Quartes" (Tournaisis) et "Château de Quérénaing" (près de Valenciennes).

    Est. : 300 / 400 €

    (France, Militaria & Costume) - Album Louis-Antoine marquis de Wignacourt (1753-1836).

    Est. : 300 / 400 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-12° : [12]-[4 bl.]-[6] ff.; 18 AQUARELLES.

    Album de l'époque : demi-chagrin vert-noir à petits coins, plats de papier marbré rose (rel. frottée, coupes et coins usés, pet. épidermure sur le plat sup.).

    L'album montre, en aquarelles un peu naïves, "Les divers uniformes de Louis Antoine Marquis de Wignacourt lieutenant général de armées du roi [...]. Il avait été présenté au Roi Louis XV, et il est mort sous le règne du roi Louis Philippe. Son père avait été colonel d'un régiment de cavalerie dans la charge de la bataille de Fontenoy [rectifié par une autre main "Minden"] 1745. Son oncle avait été tué à Raucour". Cette note, du 20 octobre 1889, est signée par Henri de Beauffort, petit-fils de Louis-Antoine (sa fille épousera épousera Ernest de Beauffort). Issus d'une maison illustre de Picardie, les Wignacourt sont alliés aux Sainte-Aldegonde, Arenberg, Clermont-Tonnerre, Mérode, Ligne, etc. Les aquarelles figurent les 12 différents uniformes portés par Louis-Antoine au cours de sa carrière : de celui de Dragon volontaire en février 1769 à celui de Maréchal de camp en mars 1791, en passant par ceux de Capitaine du régiment maître de camp général des dragons en 1772, colonel en second du régiment de Conti en 1777 et de Maître de camp du régiment royal Roussillon cavalerie en 1786. Mais aussi les uniformes de "capitaine de la 2de compagnie à cheval en 1792" et "soldat du siège de Maestricht en 1793". Suivent 6 aquarelles figurant des châteaux (qui ne sont pas des propriétés familiales mais peut-être des lieux d'hébergement lors de campagnes ?) : château de Guignicourt (Aisnes) : façade principale, basse-cour, "petit réservoir"; château de "Hongri"; "château de Quartes" (Tournaisis) et "Château de Quérénaing" (près de Valenciennes).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 326 — (France, Religion) - Ens. 5 doc. - 3 placards relatifs à la création en 1640 de la confrérie de Saint Joseph à La Verdière (Var) après la prédication du Carême par un jésuite.

    +/- 50 x 35 cm, sur PEAU DE VÉLIN (qqs plis, qqs trous marginaux, qqs taches ou traces de papier collé...)


    (1). "Statuts de la Confrérie de Sainct Joseph", érigée de l'autorité de l'archevêque d'Aix, dans l'église de La Verdière. Aix, 24 avril 1640.-- (2). "Indulgences perpétuelles concédées par [...] Urbain VIII à la Confrérie de S. Joseph [...]". Rome, 27 juillet 1640, signé M.A. Maraldus.-- (3). "Délibération du conseil général de la maison commune de La Verdière, touchant le patronage & la dévotion envers le glorieux Sainct Joseph". S.l.d.
    JOINT : Avis de messe, en néerlandais, à l'église de St-Jean l'Hospitalier de Bruges pour les morts de l'église de St-Nicolas et de la prison. Brugge, Félix de Pachterer, s.d. En 2 épreuves (moisissures, rouss., pet. trous).

    Est. : 100 / 120 €

    (France, Religion) - Ens. 5 doc. - 3 placards relatifs à la création en 1640 de la confrérie de Saint Joseph à La Verdière (Var) après la prédication du Carême par un jésuite.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    +/- 50 x 35 cm, sur PEAU DE VÉLIN (qqs plis, qqs trous marginaux, qqs taches ou traces de papier collé...)

    (1). "Statuts de la Confrérie de Sainct Joseph", érigée de l'autorité de l'archevêque d'Aix, dans l'église de La Verdière. Aix, 24 avril 1640.-- (2). "Indulgences perpétuelles concédées par [...] Urbain VIII à la Confrérie de S. Joseph [...]". Rome, 27 juillet 1640, signé M.A. Maraldus.-- (3). "Délibération du conseil général de la maison commune de La Verdière, touchant le patronage & la dévotion envers le glorieux Sainct Joseph". S.l.d. JOINT : Avis de messe, en néerlandais, à l'église de St-Jean l'Hospitalier de Bruges pour les morts de l'église de St-Nicolas et de la prison. Brugge, Félix de Pachterer, s.d. En 2 épreuves (moisissures, rouss., pet. trous).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 327 — (Littérature) - Compilatie van teksten, rijmstukken, wetenswaardigheden…
    Vlaanderen, 19de eeuw.

    In-f° : [26] bladen (scheurtje zonder verlies in bovenmarge laatste bl.).

    Genaaid onder kampapieren omslag (lichte slijtage).


    Bevat o.m. : "Den Moeselsanck", "Men is maer wijs, als men van school comt", "Elck sijn lot of Den wissel-brief", "Den Vos en den Raef", "Let wie gij raed vraeght", "Den Blauwen Leeuw", "De seven wijse van Griecken Landt", "Den Bedelsack binnen de stad Brugge verboden", "Den stamboom of den stoffer", "Brusselsche Lente op de blijde inkomste van sijn K. en K. Maj. Josephus II", "Het geld is de leus"... "Het Nonneken".
    ¶ Recueil varié comprenant différentes pièces en prose et en vers. Bruges, 19e s. Broché.

    Est. : 100 / 120 €

    (Littérature) - Compilatie van teksten, rijmstukken, wetenswaardigheden…
    Vlaanderen, 19de eeuw.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-f° : [26] bladen (scheurtje zonder verlies in bovenmarge laatste bl.).

    Genaaid onder kampapieren omslag (lichte slijtage).

    Bevat o.m. : "Den Moeselsanck", "Men is maer wijs, als men van school comt", "Elck sijn lot of Den wissel-brief", "Den Vos en den Raef", "Let wie gij raed vraeght", "Den Blauwen Leeuw", "De seven wijse van Griecken Landt", "Den Bedelsack binnen de stad Brugge verboden", "Den stamboom of den stoffer", "Brusselsche Lente op de blijde inkomste van sijn K. en K. Maj. Josephus II", "Het geld is de leus"... "Het Nonneken". ¶ Recueil varié comprenant différentes pièces en prose et en vers. Bruges, 19e s. Broché.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 328 — (Littérature) - Dictionnaire de langue française.
    S.l., [c. 1700].

    12 fasc. pet. in-f° numérotés (attaque de rongeur avec pertes de texte marginales aux premiers ff. des fasc. 1 et 9, rares petits plis et lég. salissures).

    Brochage de l'époque, sous couv. de papier gris (qqs manques et pet. déchirures, taches et salissures).


    Complet de A à V, sans les lettres X à Z peu usitées en français et qui n'ont peut-être pas été prises en compte. Lisiblement composé à l'encre brune sur 2 colonnes.

    Est. : 200 / 250 €

    (Littérature) - Dictionnaire de langue française.
    S.l., [c. 1700].

    Est. : 200 / 250 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    12 fasc. pet. in-f° numérotés (attaque de rongeur avec pertes de texte marginales aux premiers ff. des fasc. 1 et 9, rares petits plis et lég. salissures).

    Brochage de l'époque, sous couv. de papier gris (qqs manques et pet. déchirures, taches et salissures).

    Complet de A à V, sans les lettres X à Z peu usitées en français et qui n'ont peut-être pas été prises en compte. Lisiblement composé à l'encre brune sur 2 colonnes.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 329 — (Musique) - COPPET, Louis-Casimir de.- 100 romances et lieder à une voix.
    S.l., [c. 1887].

    2 vol. in-4° : [2]-268, [2]-290 pp.; musique et paroles en français, allemand, anglais, langue slave... (qqs annotations postérieures au crayon noir).

    Rel. de l'époque : pleine basane grenat, jeu de filets à froid formant deux triangles sur chaque plat, fleurons estampés à froid et supra-libros doré au plat sup., dos fleuronné doré à nerfs, encadrement de roulette aux contreplats, doublures et gardes de tabis grenat, tr. dorées (rel. frottées, épidermures, une coiffe endommagée, coins émoussés voire à nu, 1 f. de garde dérelié).


    Volumineux recueil de 100 compositions originales et probablement inédites, dues au chimiste et musicien suisse de Coppet (1841-1911), cofondateur du conservatoire de Lausanne en 1861 avant d'entamer une carrière tardive de chercheur à partir de 1869, à Lausanne puis à Nice. Seules deux oeuvres musicales imprimées (une "Fantaisie" et un quatuor) sont recensées au catalogue collectif suisse (Swissbib). Son fils Édouard (1855-1916) créa le "Flonzaley Quartet" à New York en 1902. Les partitions, dont plusieurs sur des textes d'auteurs (Hugo, de Musset, Christine de Pisan, A. van Hasselt, etc.), ont été datées postérieurement au crayon entre 1857 et 1886.
    # Nécrologie : "Actes de la Société helvétique des sciences naturelles", 94, 1911, pp. 141-146.
    Provenance : Emma de Coppet (supra-libros et mention ms. datée du 5 juillet 1887).

    Est. : 250 / 300 €

    (Musique) - COPPET, Louis-Casimir de.- 100 romances et lieder à une voix.
    S.l., [c. 1887].

    Est. : 250 / 300 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    2 vol. in-4° : [2]-268, [2]-290 pp.; musique et paroles en français, allemand, anglais, langue slave... (qqs annotations postérieures au crayon noir).

    Rel. de l'époque : pleine basane grenat, jeu de filets à froid formant deux triangles sur chaque plat, fleurons estampés à froid et supra-libros doré au plat sup., dos fleuronné doré à nerfs, encadrement de roulette aux contreplats, doublures et gardes de tabis grenat, tr. dorées (rel. frottées, épidermures, une coiffe endommagée, coins émoussés voire à nu, 1 f. de garde dérelié).

    Volumineux recueil de 100 compositions originales et probablement inédites, dues au chimiste et musicien suisse de Coppet (1841-1911), cofondateur du conservatoire de Lausanne en 1861 avant d'entamer une carrière tardive de chercheur à partir de 1869, à Lausanne puis à Nice. Seules deux oeuvres musicales imprimées (une "Fantaisie" et un quatuor) sont recensées au catalogue collectif suisse (Swissbib). Son fils Édouard (1855-1916) créa le "Flonzaley Quartet" à New York en 1902. Les partitions, dont plusieurs sur des textes d'auteurs (Hugo, de Musset, Christine de Pisan, A. van Hasselt, etc.), ont été datées postérieurement au crayon entre 1857 et 1886. # Nécrologie : "Actes de la Société helvétique des sciences naturelles", 94, 1911, pp. 141-146. Provenance : Emma de Coppet (supra-libros et mention ms. datée du 5 juillet 1887).

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 330 — (Pays-Bas, Archivalia, Économie) - Annonce de vente publique de marchandises « que l’on nestoyt point venu Chercher ».
    Amsterdam, Héritiers de Paul Mathieu, 1697.

    Papier vergé, 22 x 16,5 cm (mouill. brune sur la partie dr., plis).


    La vente aura lieu en novembre et décembre 1697 et consiste en lots de poivre, cannelle, benjoin, cardamome, bois ébène, ambre, soie, thé et porcelaine, toile, etc. Répartition des lots et lieux de vente indiqués.

    Est. : 200 / 250 €

    (Pays-Bas, Archivalia, Économie) - Annonce de vente publique de marchandises « que l’on nestoyt point venu Chercher ».
    Amsterdam, Héritiers de Paul Mathieu, 1697.

    Est. : 200 / 250 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Papier vergé, 22 x 16,5 cm (mouill. brune sur la partie dr., plis).

    La vente aura lieu en novembre et décembre 1697 et consiste en lots de poivre, cannelle, benjoin, cardamome, bois ébène, ambre, soie, thé et porcelaine, toile, etc. Répartition des lots et lieux de vente indiqués.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 331 — (Pays-Bas, Archivalia) - " Copia Copiae Privilegiorum Novae Paludis ».
    S.l., midden 17e eeuw.

    In-4° : 11-[11] bln (laatste 4 bln blanco, slijtage aan rechteronderhoek der eerste twee bln).

    Eigentijdse omslag van soepel perkament met opschrift in pen.


    Compilatie van kopieën van het gewoonterecht van kracht te Nijbroek (Niebroek; gemeente Voorst in Gelderland), uitgevaardigd door Reinoud II van Gelder (c. 1295-1343) in 1328 en door Karel van Gelre (1467-1538) in 1501. Verder o.m. de eed van de schepenen en van de "gerichtsschrijver", en andere stukken waarvan de laatste gedateerd 1643.
    ¶ Recueil de copies des coutumes et d'autres pièces officielles ayant trait au village de Nijbroek en Gueldre (Pays-Bas), 17e siècle. Vélin souple à recouvrir de l'ép.

    Est. : 150 / 200 €

    (Pays-Bas, Archivalia) - " Copia Copiae Privilegiorum Novae Paludis ».
    S.l., midden 17e eeuw.

    Est. : 150 / 200 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-4° : 11-[11] bln (laatste 4 bln blanco, slijtage aan rechteronderhoek der eerste twee bln).

    Eigentijdse omslag van soepel perkament met opschrift in pen.

    Compilatie van kopieën van het gewoonterecht van kracht te Nijbroek (Niebroek; gemeente Voorst in Gelderland), uitgevaardigd door Reinoud II van Gelder (c. 1295-1343) in 1328 en door Karel van Gelre (1467-1538) in 1501. Verder o.m. de eed van de schepenen en van de "gerichtsschrijver", en andere stukken waarvan de laatste gedateerd 1643. ¶ Recueil de copies des coutumes et d'autres pièces officielles ayant trait au village de Nijbroek en Gueldre (Pays-Bas), 17e siècle. Vélin souple à recouvrir de l'ép.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 332 — (Religion) - 5 feuillets de livres d’heures avec texte en latin, ornés de lettrines à l’encre bleue et rouge rehaussées d’or à la feuille; 1 f. avec large bordure de rinceaux dorés et fleuris.
    Flandre ou France, 15e siècle.

    Vélin, formats divers de 11 x 7,2 cm à 23,5 x 17 cm, montés sous passe-partout.


    Est. : 500 / 600 €

    (Religion) - 5 feuillets de livres d’heures avec texte en latin, ornés de lettrines à l’encre bleue et rouge rehaussées d’or à la feuille; 1 f. avec large bordure de rinceaux dorés et fleuris.
    Flandre ou France, 15e siècle.

    Est. : 500 / 600 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Vélin, formats divers de 11 x 7,2 cm à 23,5 x 17 cm, montés sous passe-partout.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 333 — (Religion) - Ens. 8 pièces - Fragment d’un antiphonaire comprenant e.a. les psaumes « Redime me domine et miserere mei » et « Adiutor meus et liberator meus ».
    14e/15e siècle.

    Vélin, 30 x 21 cm, texte et musique à 4 portées sur 2 colonnes, recto/verso, lettrines à la plume d'encre rouge et bleue, sous passe-partout.


    JOINT : 7 fragments de grands livres liturgiques avec chants grégoriens ornés de grandes lettrines décorées à la plume d'encre rouge et bleu, 15e et 16e siècle, sur vélin, formats divers de 14 x 21 cm à 34 x 23 cm, volants.

    Est. : 200 / 250 €

    (Religion) - Ens. 8 pièces - Fragment d’un antiphonaire comprenant e.a. les psaumes « Redime me domine et miserere mei » et « Adiutor meus et liberator meus ».
    14e/15e siècle.

    Est. : 200 / 250 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Vélin, 30 x 21 cm, texte et musique à 4 portées sur 2 colonnes, recto/verso, lettrines à la plume d'encre rouge et bleue, sous passe-partout.

    JOINT : 7 fragments de grands livres liturgiques avec chants grégoriens ornés de grandes lettrines décorées à la plume d'encre rouge et bleu, 15e et 16e siècle, sur vélin, formats divers de 14 x 21 cm à 34 x 23 cm, volants.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 334 — (Religion) - Livre de prières rédigé pour la journée du chrétien par Charles de Cecil, alors âgé de 14 ans.
    " Hasselt, le 26 juillet 1805".

    Pet. in-24° : [2]-124 pp. (n.c.).

    Broché.


    Rédigé avec l'approbation de l'évêque de Liège, Jean-Évangéliste Zaepffel. Écriture serrée à l'encre noire et rouge, fioritures en rouge sur les gardes.
    Le baron Philippe Charles Joseph de Cécil (1791-1870) fut membre des Gardes d'honneur de l'Empire français, colonel de la garde civile du canton de Hasselt et bourgmestre de Sint-Lambrechts-Herk.

    Est. : 100 / 120 €

    (Religion) - Livre de prières rédigé pour la journée du chrétien par Charles de Cecil, alors âgé de 14 ans.
    " Hasselt, le 26 juillet 1805".

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Pet. in-24° : [2]-124 pp. (n.c.).

    Broché.

    Rédigé avec l'approbation de l'évêque de Liège, Jean-Évangéliste Zaepffel. Écriture serrée à l'encre noire et rouge, fioritures en rouge sur les gardes. Le baron Philippe Charles Joseph de Cécil (1791-1870) fut membre des Gardes d'honneur de l'Empire français, colonel de la garde civile du canton de Hasselt et bourgmestre de Sint-Lambrechts-Herk.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 335 — (Religion) - " Missel peint par Madame de Vilade pour son Petit Fils René Pollet.
    Baveux, le 2 juillet 1899".

    In-8° : [128] pp. (qqs piqûres, petite décharge de peinture à 1 p.).

    Relié par Victor Champs : plein veau clair, plats entièrement décorés de cadres de larges roul. en rinceaux azurés fleuronnés à froid et serties de filets à froid, dos à nerfs et caissons fleuronnés de même, filets et roul. dorés sur les coupes et cadres de veau cernant des doublures de reps moiré ivoire, gardes de même reps, tranches dorées, ff. montés sur onglet. Sous étui bordé.


    Missel entièrement calligraphié sur Japon et ornementé à la façon des manuscrits médiévaux : 2 petites enluminures, lettrines, bouts-de-lignes, cadres (à rinceaux, historiés, floraux...) différents à chaque page.

    Est. : 900 / 1.000 €

    (Religion) - " Missel peint par Madame de Vilade pour son Petit Fils René Pollet.
    Baveux, le 2 juillet 1899".

    Est. : 900 / 1.000 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-8° : [128] pp. (qqs piqûres, petite décharge de peinture à 1 p.).

    Relié par Victor Champs : plein veau clair, plats entièrement décorés de cadres de larges roul. en rinceaux azurés fleuronnés à froid et serties de filets à froid, dos à nerfs et caissons fleuronnés de même, filets et roul. dorés sur les coupes et cadres de veau cernant des doublures de reps moiré ivoire, gardes de même reps, tranches dorées, ff. montés sur onglet. Sous étui bordé.

    Missel entièrement calligraphié sur Japon et ornementé à la façon des manuscrits médiévaux : 2 petites enluminures, lettrines, bouts-de-lignes, cadres (à rinceaux, historiés, floraux...) différents à chaque page.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 336 — (Science) - ( ZANGRIUS, Philippus).- " Tabulae fractionum mesure geodesie ad numerum 20. p[er] praxi[um] ital[icum]. »
    ( Louvain, 1602-1605).

    In-12° (12,2 x 8,9 cm) : [69] ff.

    Rel de l'époque : vélin souple à recouvrir.


    Réunion de 6 tables de calcul utiles à la géodésie TRÈS PROBABLEMENT DE LA MAIN DE PHILIPPE ZANGRIUS, imprimeur louvaniste, actif entre 1585 et 1610, dont on trouve le nom à 2 endroits du cahier et de la même main que celle du titre.

    Est. : 250 / 300 €

    (Science) - ( ZANGRIUS, Philippus).- " Tabulae fractionum mesure geodesie ad numerum 20. p[er] praxi[um] ital[icum]. »
    ( Louvain, 1602-1605).

    Est. : 250 / 300 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-12° (12,2 x 8,9 cm) : [69] ff.

    Rel de l'époque : vélin souple à recouvrir.

    Réunion de 6 tables de calcul utiles à la géodésie TRÈS PROBABLEMENT DE LA MAIN DE PHILIPPE ZANGRIUS, imprimeur louvaniste, actif entre 1585 et 1610, dont on trouve le nom à 2 endroits du cahier et de la même main que celle du titre.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 337 — (Voyage) - ( MANNAERTS, J.M.- Verslag van een Rome-reis in 1775.
    Antwerpen, 1828).

    In-12° : [28] bln. (3 blanco bln).

    Eigentijdse omslag van behangpapier (slijtage).


    19de eeuws afschrift van Mannaerts' reisverslag met de beschrijving van het Vaticaan, van de pauselijke dienst van Kerstdag en van het Huisje van Loretten. Volgens de kopist was de auteur een priester, geboren te Antwerpen. Op de laatste pagina : een onleesbaar opschrift gedateerd 1842 en een potloodtekening van een bloemstengel.
    ¶ Copie du 19e siècle d'une relation d'un voyage à Rome par un prêtre anversois en 1775. Broché.

    Est. : 100 / 120 €

    (Voyage) - ( MANNAERTS, J.M.- Verslag van een Rome-reis in 1775.
    Antwerpen, 1828).

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    In-12° : [28] bln. (3 blanco bln).

    Eigentijdse omslag van behangpapier (slijtage).

    19de eeuws afschrift van Mannaerts' reisverslag met de beschrijving van het Vaticaan, van de pauselijke dienst van Kerstdag en van het Huisje van Loretten. Volgens de kopist was de auteur een priester, geboren te Antwerpen. Op de laatste pagina : een onleesbaar opschrift gedateerd 1842 en een potloodtekening van een bloemstengel. ¶ Copie du 19e siècle d'une relation d'un voyage à Rome par un prêtre anversois en 1775. Broché.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

  • N° 33814 documents manuscrits ou imprimés, fin 18e-1re moitié du 19e s.

    Posés sur velours rouge, sous vitres de protection.


    Documents divers dont un décret de l'Assemblée nationale sur la suppression des droits féodaux, lettre du soldat Joseph Baudoin au 59e Régiment demandant 18 francs pour "garnir son sac", convocation d'un conscrit à la mairie de Sedan, promesse de mariage et frais d'examen et d'inscription à la Faculté de Droit de Bruxelles de Godefroid Chauchet.

    Est. : 100 / 120 €

    14 documents manuscrits ou imprimés, fin 18e-1re moitié du 19e s.

    Est. : 100 / 120 €

    Vous devez posséder un compte et y être connecté pour faire une offre sur ce lot.

    Posés sur velours rouge, sous vitres de protection.

    Documents divers dont un décret de l'Assemblée nationale sur la suppression des droits féodaux, lettre du soldat Joseph Baudoin au 59e Régiment demandant 18 francs pour "garnir son sac", convocation d'un conscrit à la mairie de Sedan, promesse de mariage et frais d'examen et d'inscription à la Faculté de Droit de Bruxelles de Godefroid Chauchet.

    Vente en direct

    Vous pourrez ajouter des enchères grâce à notre partenaire d'enchères en direct.

    Si ce n'est pas le cas, les enchères en direct ne sont pas accessibles pour vous pour cette vente, veuillez vous enregistrer 48 heures avant notre prochaine vente aux enchères d'utiliser notre outil d'enchères en direct.

    Vente en direct sur Drouotlive.com

Rubrique suivante : Incunables →